Orange Bank : Avantages et inconvénients de ce nouveau service bancaire

Annoncé depuis plusieurs semaines déjà, le service bancaire d’Orange est proposé à partir du jeudi 2 Novembre 2017 sous forme d’une application à télécharger sur votre smartphone. Annoncée comme le « Free de la banque en ligne », Orange Bank tient-elle finalement toutes ses promesses ? Y a-t-il vraiment plus de pour que de contre à opter pour cette offre 100% en dématérialisées et présentée comme totalement gratuite ou presque ?

orange bank

Orange Bank : des frais de fonctionnement quasi inexistants

Ces derniers mois les nouveaux acteurs sur le marché de la banque en ligne sont définitivement très nombreux. Qu’ils s’agisse du Compte-Nickel, du C-Zam de Carrefour, de l’offre Anytime ou du très récent N-26, tous ont une particularité, celle de proposer une offre 100% dématérialisée à petit prix.

Particularité que partage la banque d’Orange lancée le 2 Novembre 2017. Adaptée pour qui souhaite s’offrir les services d’une banque en ligne sans frais ou presque, Orange Bank offre l’ouverture de compte, la carte bancaire Visa gratuite et 0 frais de tenue de compte sous réserve que vous utilisiez votre CB au moins trois fois chaque mois. Il est de plus, possible de choisir votre code secret et d’activer ou non certains services comme le paiement sans contact ou l’utilisation à l’étranger.

Les virements en euros et dans la zone SEPA sont sans frais de même que l’envoi du chéquier par lettre simple.

Enfin le paiement par mobile est disponible sans supplément ainsi que le transfert d’argent par SMS, les retraits aux distributeurs et les alertes de situation de compte, là encore par SMS ou par mail.

Attention au découvert et au service client

Quoi qu’il en soit la banque d’Orange comme la majorité des autres banques en ligne cache des frais qu’il vaut mieux connaître avant de s’engager.

Notamment, estimez bien votre utilisation du compte en ligne et de vos moyens de paiement. En dessous de trois paiements par carte ou par mobile chaque mois, 5€ de frais de service vous seront facturés.

Également, si aucune commission d’intervention ne vous sera prélevée pour les opérations au delà de votre découvert autorisé, les frais d’agios sont de 8% et grimpent à 16% dès lors que vous sortez du montant autorisé de votre découvert. Attention également lorsque des opérations sont rejetées, des frais supplémentaires sont facturés, comme dans n’importe quelle banque.

Enfin, il vaut mieux parfaitement maîtriser l’utilisation des services numériques. Toute opération accessible depuis votre espace personnel et pour laquelle vous demanderiez de l’aide à un »Expert Orange Bank » par chat, mail, téléphone, courrier ou via l’onglet  » mes demandes » de votre espace client, vous sera facturée 5€.

Ainsi, alors que le Crédit Mutuel Arkéa a lancé « Max » au mois de septembre dernier, et que le Crédit Agricole pourrait à son tour proposer « Éko » d’ici à la fin du mois de novembre 2017, peut-on encore parler de révolution ou juste d’une simple évolution ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !