Œufs : Comprendre facilement les informations sur la coquille

Vous avez sans doute remarquer sans forcément y prêter attention, que chaque œuf que vous achetez affiche un code imprimé sur sa coquille. Il s’agit d’une suite de lettres et de chiffres qui permettent de l’identifier selon sa provenance et les conditions d’élevage de la poule qui l’a pondu. En quelques explications simples, voici comment le déchiffrer à coup sûr à chaque fois que vous en aurez besoin.

lire instructions oeufs

Un code pour tout savoir sur vos œufs

Présent sur tous les œufs commercialisés, ce code que l’on nomme ISO est obligatoire depuis la publication d’une directive de l’UE datant de 2002. Bien qu’il soit primordial de savoir le décrypter pour comprendre d’où vient l’œuf que l’on mange et quelles ont été les conditions de sa production, peu d’entre nous l’utilisent faute de pouvoir le comprendre.

Mais alors qu’un nouveau scandale sanitaire vient d’éclater selon lequel des œufs contaminés au fipronil, un insecticide ont été commercialisés à travers toute l’Europe et notamment en France, vous aurez peut-être envie d’en savoir plus à propos des produits que vous achetez.

Pour rappel le code ISO est au format un chiffre, deux lettres, trois lettres et enfin deux chiffres ainsi que dans l’exemple : 1 FR XAZ 01.

Le mode d’élevage

Le premier chiffre est important afin de connaître les conditions de production de l’œuf et donc d’élevage de la poule.

Un « 3 » inscrit sur la coquille signifie que la poule est élevée en cage, sans aucun accès à l’extérieur, à l’air ou à la lumière. Le nombre d’animaux n’est pas limité tandis que la surface minimale dont chacun doit disposer n’est que de 600 cm2 soit environ celle d’une feuille A4. Ce sont les pires conditions d’élevage réglementées, l’œuf y est vendu aux alentours de 20 centimes pièce.

Le chiffre « 2 » indique un élevage au sol avec au maximum 9 poules par mètres carré. Là encore la taille de l’exploitation n’est pas réglementée tandis que les volatiles ne profitent ni de lumière, ni d’air libre.

Le numéro « 1 » est le repère d’un élevage en plein air même si là encore 9 poules pourront vivre sur 1 m2 lorsqu’elles sont en intérieur. Toutefois la majeure partie de la journée celles-ci disposent d’un accès extérieur qui leur garantit 4 m2 chacune. L’exploitation n’est toujours pas limitée dans sa taille et l’œuf, proposé à environ 27 centimes l’unité.

Enfin, un « 0 » est la preuve d’un élevage de poules bio avec 6 animaux maximum par mètre carré, un accès extérieur libre durant la journée avec au minimum 4 m2 par poule et une nourriture sans OGM provenant à 95% de l’agriculture biologique. Dans ce cas uniquement, la taille de l’exploitation est réglementée à 3 000 poules maximum pour un prix de revente de l’œuf de 35 centimes l’unité.

La provenance

Les deux premières lettres du code vous renseignent quant à elles à propos de la provenance de votre œuf. « FR » pour France, « BE » pour Belgique ou encore « NE » pour les Pays-Bas et ainsi de suite selon les pays.

Enfin, les derniers indicateurs à savoir trois lettres et deux chiffres, pourront varier. En France ils renseignent l’acheteur à propos du lieu d’élevage et plus précisément du numéro de bâtiment.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !