Numéros surtaxés : Comment faire pour ne plus payer ?

Les numéros surtaxés sont partout. Vous êtes à la recherche d’un professionnel de service ou vous avez besoin de joindre une administration ? Si vous ne faites pas assez attention, ces appels peuvent parfois vous coûter cher et même faire exploser votre facture téléphonique.

Cela dit, il existe quelques astuces et de bons conseils pour ne plus payer les numéros surtaxés, en tous cas, le moins souvent possible.

astuce pas payer numeros surtaxes

Les numéros surtaxés cachent pour la plupart des numéros gratuits

C’est la première chose à savoir, les différents services qui usent des numéros surtaxés possèdent généralement tous un numéro gratuit ou « géocodé ». C’est ainsi que le site Nonsurtaxe.com vous permet de trouver tous les numéros alternatifs et bien entendu gratuits.

Pour les dénicher il suffit d’entrer le nom de l’institution ou du service que vous essayez de joindre dans la zone de recherche au milieu de la page, puis de  cliquer sur « Ok ». Vous pourrez ensuite voir s’afficher différentes possibilités, à vous d’utiliser celle qui vous parait le plus indiquée, toutes ont été vérifiées.

Utiliser les codes couleurs de l’Arcep

Dans le cas où vous ne trouviez pas de numéro de fixe ou de mobile totalement gratuit, reportez-vous au code couleur mis en place par l’Arcep (l’Autorité de régulation des télécoms) pour savoir si le coup de fil que vous vous apprêtez à passer sera gratuit, payant et de combien, ou surtaxés.

Pour rappel, les numéros qui commencent par 0800, 0801, 0802, 0803, 0804, 0805 ou « verts » sont tous gratuits, les 0806, 0807, 0808, 0809 ou numéros « gris » sont par défaut gratuits mais peuvent vous être facturés si vous n’utilisez pas, par exemple, de forfait mobile illimité. Enfin, les numéros en 081, 082 ou 089 ou « magenta » regroupent les numéros spéciaux et sont eux toujours facturés au prix d’un appel normal assorti d’une majoration.

Encore une fois, un site, Infosva.org vous permettra d’en savoir plus sur la tarification de votre appel en cas de doute.

signaler arnaque telephone

Certaines surfacturations peuvent être contestées et remboursées

Si votre coup de fil concerne le suivi d’une commande ou d’une réclamation sachez que tout professionnel est dans l’obligation de fournir un numéro de téléphone gratuit pour le service après-vente. Si ce n’est pas le cas, vous êtes en droit de demander le remboursement de la surtaxe de votre appel.

Pour cela, envoyez un courrier de réclamation en recommandé avec accusé de réception en prenant bien soin de photocopier toutes les pièces de l’enveloppe. Ajoutez une copie de votre facture de téléphone et indiquez votre demande.

À noter toutefois que si votre appel concerne un autre domaine ou si l’échange s’effectue de professionnel à professionnel, la demande n’est pas valable.

Quelques astuces pour vous aider

Afin d’éviter au maximum de tomber dans le piège des numéros surtaxés, voici quelques astuces à retenir et à partager :

  • Attention aux publicités présentes dans les applications smartphone, celles-ci pourront parfois appeler directement des numéros surtaxés. N’hésitez pas à les signaler aux développeurs et/ou à votre opérateur
  • Ne jamais rappeler un numéro commençant par 0899 quel que soit le motif de l’appel
  • De la même façon évitez les numéros inconnus
  • Pour signaler une arnaque par téléphone envoyez un SMS au 33700 en mentionnant le numéro. Dans le cas d’un appel, même numéro mais avec le message suivant « spamvocal » assorti du numéro de l’arnaque
Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !