Marchés de Noël : Les pièges à éviter lors de vos achats

Sans doute y êtes-vous allé au moins une fois l’année dernière et peut-être prévoyez-vous d’y retourner cette année. Les marchés de Noël en effet sont toujours plus nombreux et attirent en moyenne près de 30 millions de visiteurs lesquels dépenseront environ 400 millions d’euros en bibelots, décorations et autres pains d’épices ou saucissons. Pourtant, de plus en plus de litiges sont déclarés chaque année par des clients victimes de pièges et même d’arnaques.

attention aux nombreux pieges des marches de noel

Produits de mauvaise qualité, importés de Chine et aucune possibilité légale de contester

Qu’il est bon en attendant le grand soir de Noël de déambuler entre les étales des marchands emmitouflés dans leurs chalets de bois pour lutter contre le froid. Vin chaud traditionnel, artisanat associatif ou encore décorations réalisées à la main, ils regorgent de produits tous plus charmants ou gourmands les uns que les autres mais dont certains cacheraient pourtant bien des malfaçons et des arnaques.

1. L’artisanat local fabriqué en Asie

Parmi les nombreux marchands que vous pourrez croiser sur le marché de Noël de votre ville ou de l’agglomération voisine, nombreux seront ceux à vous proposer des objets de décoration pour la maison ou pour le sapin notamment, agrémentés de la mention « fabrication artisanale ».

Attention à ne pas vous y fier aveuglément, tentez d’en apprendre le plus possible concernant le produit qui vous intéresse et son fabriquant avant de l’acheter. En effet des vendeurs tentent de faire passer des articles achetés en Asie, en Chine et au Vietnam plus particulièrement pour de l’artisanat local français, en les vendant de plus très souvent à prix d’or !

2. Un vin chaud de mauvaise qualité

Très difficile pour ne pas dire impossible d’éviter le ou les chalets proposant du vin chaud à la recette traditionnelle pleine de vertus et de bons produits destinés à vous réchauffer pendant vos balades au gré des allées. Tout à fait de saison et attirant grâce à sa bonne odeur, le vin chaud est en général proposé entre 2 € et 4 € le verre.

Toutefois certains stands, lorsque l’on prend le temps d’y regarder de plus près prétendent utiliser des vins de domaine alors qu’il n’en est rien. À plusieurs euros le verre, ce sont des briques de vin de table qui sont utilisées, une pratique commerciale qualifiée de trompeuse et décevante pour les amateurs de bons produits.

3. Des commerçants très éloignés de l’esprit de Noël

Depuis quelques années sont venus s’installer entre le pain d’épice et les boules de Noël, peintes à la main, des vendeurs de bijoux fantaisie ou encore de hot-dog plutôt éloignés de l’esprit de Noël. Le contraste à fini par être tellement dérangeant que certaines villes comme Strasbourg ou Paris ont pris des arrêtés ou se sont octroyées un droit de regard afin de limiter la nature des articles pouvant être proposés sur les marchés de Noël.

De même, et cela vaut pour la grande majorité des commerçants présents sur leurs stands, les objets achetés sur les marchés de Noël ne tombent pas sous le coup du droit de rétractation. Cela veut dire que si vous changez d’avis et souhaitez demander un échange ou un remboursement, ce sera au bon vouloir du commerçant. Une bien faible garantie …

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !