Tickets restaurant : Attention les conditions d’utilisation changent

Régulièrement vous avez pris l’habitude d’utiliser une partie de vos tickets restaurant pour payer tout ou partie de vos courses alimentaires. Très pratiques ils vous permettent d’en déduire une certaine somme et de faire quelques économies sur la facture totale. Toutefois attention au moment de votre prochain passage en caisse, ils pourraient ne plus être aussi avantageux. En effet les conditions d’utilisation des tickets restaurant en supermarchés ont changé.

tickets restaurant attention les conditions d utilisation changent

Les tickets restaurant réservés aux produits alimentaires consommables immédiatement

Depuis le mois d’Octobre dernier peut-être avez-vous constaté dans votre grande surface habituelle plus de difficultés qu’à l’accoutumée pour utiliser vos tickets restaurant. En effet, la législation encore en cours de déploiement pour les enseignes Casino et Auchan jusqu’au mois de Décembre, prévoit désormais que vous ne puissiez plus utiliser vos tickets pour acheter ce que vous voulez.

Si les textes sont ainsi faits depuis plusieurs années, un durcissement des conditions de contrôle et le déploiement de nouveaux systèmes monétiques ont pour objet de stopper toutes utilisations abusives.

Alors qu’il suffisait souvent d’inclure un produit frais pour déduire le montant du ou des tickets du total à payer, les articles éligibles seront désormais automatiquement reconnus au moment du scan. Ainsi le montant à déduire leur sera uniquement appliqué avec un décompte écrit noir sur blanc sur le ticket de caisse.

Quels sont les produits éligibles ?

Difficile en la matière de donner une liste exacte de produits, toutefois de grandes familles d’articles sont citées comme éligibles au paiement par tickets restaurant :

  • Boissons non alcoolisées
  • Produits de boulangerie hors viennoiseries
  • Charcuterie
  • Fruits et légumes
  • Plats préparés
  • Fromages
  • Conserves
  • Desserts mais uniquement à base de produits laitiers

À noter enfin que ce moyen de paiement ne peut être utilisé les dimanches ni les jours fériés sauf dérogation de l’employeur par exemple en cas de travail ces jours-là. De la même façon, 19€ est la somme maximum utilisable par jour en tickets restaurant sur lesquels le commerçant n’a aucune obligation de vous rendre la monnaie.

Lire également : Même périmés, les tickets restaurants ne sont pas perdus

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !