Factures d’eau : Ces aides qui peuvent vous permettre de régler la note

Chaque année les Français sont de plus en plus nombreux à avoir des difficultés pour s’acquitter de leurs factures d’énergie. Pourtant, l’État met à leur disposition un certain nombre d’aides qui peuvent permettre aux foyers les plus précaires de s’en acquitter plus facilement. Petit rappel de ces coups de pouce financiers souvent méconnus ou trop peu utilisés qui peuvent permettre notamment de régler une facture d’eau en retard.

des aides financieres pour les factures d eau des plus precaires

Des aides financières trop peu utilisées

Il existe en France à différents niveaux de l’état, des aides qui permettent aux familles les plus précaires de s’acquitter plus facilement de leurs factures énergétiques et notamment de leurs notes d’eau. Toutefois, avec chaque année plus d’impayés constatés par les fournisseurs, les Français subissent de plus en plus les factures en retard, les limitations de fourniture voire les coupures alors même que celles-ci sont interdites par la loi.

Alors que les impayés pourraient à terme atteindre la somme record de 500 millions d’euros, selon la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau, les aides existantes ne seraient pas assez utilisées.

Les Fonds de solidarité pour le logement sont gérés par les départements et permettent chaque année aux entreprises de l’eau d’effacer tout ou partie des impayés de quelques 300 000 foyers.

Les tarifications spéciales comme le chèque-eau ou le tarif social de l’eau sont également en expérimentation dans plus de 50 communes et agglomérations à travers le pays. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, rapprochez-vous du centre communal ou intercommunal d’action social de votre lieu de résidence ou renseignez-vous auprès d’un agent de la CAF la plus proche de votre domicile.

Enfin, il est conseillé de ne pas attendre que la facture grimpe avant d’en demander l’étalement, celui-ci peut parfois suffire à solutionner une situation délicate.

Alors que le recours à l’ensemble de ces aides s’avère être de moins en moins important, la fédération note également que l’engagement financier des entreprises de l’eau à l’abandon de factures d’un montant de 3 millions d’euros par an, n’est actuellement pas entièrement utilisé.

À noter que si le tarif social de l’eau fonctionne, le dispositif sera étendu à toute la France dès 2018.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !