Essence : les stations belges frontalières touchées par la pénurie

Alors que le mouvement social contre la loi travail ne faiblit pas et que le personnel des différentes raffineries de pétrole situées dans l’Hexagone est en grève, la pénurie d’essence s’intensifie. Mais les distributeurs de carburant français ne sont plus les seuls impactés puisque, prises d’assaut, les stations belges frontalières sont aussi en rupture de stock.

La pénurie d’essence s’étend à la frontière belge

Le carburant commence à se faire rare dans les stations belges frontalières

Alors que de plus en plus de Français constatent la fermeture de distributeurs grâce au site mon-essence.fr, les habitants du nord et l’est de l’Hexagone avaient ces derniers jours trouvé une solution en allant acheter leur carburant dans les stations belges frontalières.

Seulement voilà, ces dernières ont été totalement prises d’assaut par les automobilistes français et il semblerait qu’à leur tour, ces distributeurs fassent face à une pénurie.

Autant dire que la grève des raffineries en France a désormais de véritables répercussions chez nos voisins belges et cela n’est probablement qu’un début puisque nombreux sont les automobilistes français a continué de passer la frontière en quête d’or noir.

Ainsi, selon le site Carbu.com, près de 80% des stations à Tournai seraient en rupture de gasoil mais disposeraient encore de stock de Sans Plomb 98. A Mons, la pénurie frappe également. Toutefois, c’est le Sans Plomb 98 qui n’est plus disponible dans les 24 stations de l’agglomération alors que du gasoil peut toujours être acheté.

Dans la région de Péruwelz, en revanche, seulement 3 stations proposent encore du gasoil alors que toutes sont à sec concernant le Sans Plomb 95 et 98. Heureusement, dans la ville voisine de Mouscron, les stocks sont plus importants et trouver du carburant est plus simple tout comme d’ailleurs à Poperinge.

Pour autant, cela pourrait vite changer car il y a de fortes chances que les distributeurs pas encore victimes de la rupture de stock soient pris d’assaut … avec les connaissances que l’on connait.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !