Démarchage téléphonique : S’y opposer avec Opposetel sera possible dès Juin 2016

Marre d’être dérangé par des appels intempestifs émis par des sociétés commerciales désireuses de vous vendre un produit ou un service, sachez qu’une liste d’opposition au démarchage téléphonique sera mise en place dès cet été 2016. Ce service gratuit se nommera Opposetel.

La lutte contre le démarchage téléphonique s’intensifie

Bientôt la fin du démarchage téléphonique ?

 

Alors qu’il est déjà possible de dire stop aux appels et SMS indésirables en les signalant au 33700, Martine Pinville, secrétaire d’Etat au commerce, a annoncé en milieu de semaine la mise en place d’un service d’opposition au démarchage téléphonique.

En effet, parce que de nombreuses personnes se disent « gênées » par le démarchage téléphonique, le gouvernement a décidé de garantir la protection effective des consommateurs ne souhaitant pas être appelés par les sociétés commerciales.

Pour cela, il a pensé un service simple, gratuit et accessible qui a été baptisé Opposetel. Il reposera sur la création d’une liste de consommateurs ne désirant pas être sollicités pour du démarchage téléphonique.

Cette liste sera ensuite diffusée, moyennant rémunération, aux professionnels du démarchage téléphonique qui devront scrupuleusement la respecter puisque tout appel à une personne s’étant inscrite aux services sera sanctionné d’une amende de 75 000 €. De quoi faire réfléchir assurément.

Les inscriptions à ce service ouvriront le 1er juin 2016 et les consommateurs pourront faire leur demande d’apparaître sur la liste soit par courrier, soit via Internet. L’inscription effective aura lieu un mois après la demande et sera réalisée pour 3 ans, renouvelable bien entendu.

Promis depuis 2013 par le Parti Socialiste, ce service aura finalement vu le jour pendant le quinquennat de François Hollande. Reste maintenant à espérer qu’il tiendra ses promesses.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !