Contrefaçon : Attention aux fausses poussettes « Yoyo »

Lorsqu’un produit rencontre un franc succès, nombreux sont ceux qui tentent de l’imiter mais la copie est rarement meilleure que l’original, pire elle est souvent dangereuse. C’est exactement ce qu’il arrive avec la poussette « Yoyo » qui s’est imposée comme une référence. En effet, plusieurs contrefaçons baptisées « Yoya » ont été interceptées par les douanes. Vendues à un prix plus alléchant, ces fausses poussettes peuvent s’avérer très dangereuses pour votre enfant puisque des risques d’étranglement ont été observés.

Des fausses poussettes Yoyo découvertes par les douanes

De fausses poussettes Yoyo dangereuses pour les bébés

Alors que de nombreux jeunes parents profitent du versement de la prime de naissance pour acheter une poussette pour pouvoir promener bébé, nombreux sont ceux qui s’orientent aujourd’hui vers la « Yoyo » de Babyzen qui fait office de référence sur le marché.

Connue pour sa légèreté et sa compactibilité, elle est l’une des rares poussettes à passer par les portiques de métro ou à être autorisé en bagage cabine par les compagnies aériennes. Pas étonnant donc qu’elle rencontre le succès … et qu’elle suscite les convoitises.

C’est ainsi que les douanes ont saisi au cours des 3 derniers mois pas moins de 120 poussettes contrefaites et vendues sous l’appellation « Yoya ». Fabriquées en Chine, comme les originales, elles sont commercialisées sur Internet à environ 200€ alors que le modèle de Babyzen l’est à 389€.

Aussi, beaucoup de jeunes parents pensaient réaliser une bonne affaire en achetant la poussette de leur enfant à un prix qui semblait imbattable. Seulement voilà, non seulement ils ne savaient pas que c’était une contrefaçon mais en plus ils ne pouvaient pas se douter que cette dernière est dangereuse.

En effet, comme le rappelle très justement Julien Chaudeurge, PDG de Babyzen, ces contrefaçons « ne passent aucun test et ne respecte aucune norme ». D’ailleurs, lors des tests réalisés en aval de la saisie des produits, il a été montré qu’elles présentaient d’importants risques d’étranglement à cause des sangles mal fixées.

Autant dire donc qu’en plus de porter un préjudice financier et de nuire à l’image de Babyzen, ces contrefaçons peuvent mettre en danger « ce qu’il y a de plus cher à vos yeux ». Aussi, attention aux fausses poussettes et mieux vaut peut-être payer quelques dizaines d’euros supplémentaires mais savoir que votre enfant est en sécurité et profite d’un confort inégalé.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. nifer 20 octobre 2016 - 23 h 13 min

    J’ai une poussette yoya, certes elle a l’air moins solide que la yoyo mais je vois pas où et le danger je m’en sert tous les jours et je n’ai aucun soucis juste qui vous faut une excuse pour dire au gens d’acheter la vrai pour pas que vous perdez vos ventes je comprends mais pas besoin de mentir à dire qu’elle et dangereuse.

  2. reby27 23 octobre 2016 - 0 h 34 min

    merci de l’information c’est important que nos enfants soit en sécurité.