Chômage : Quelles aides après la fin de versement des allocations Pôle Emploi ?

L’approche de la date de fin de droits est souvent vécue par les demandeurs d’emploi comme un moment de stress est d’angoisse dans la mesure où ils n’ont pas encore retrouvé de travail. Toutefois, il existe des aides destinées à prendre le relai de l’ARE sous certaines conditions.

aides disponibles aux chomeurs apres fin are

Quatre aides qui peuvent être utiles après le chômage

Pour tous ceux qui arrivent en fin de droits Pôle Emploi sans avoir retrouvé de poste fixe, sachez qu’il existe plusieurs aides, accessibles sur critères mais qui pourront vous être utiles si toutefois vous remplissez les conditions d’obtention.

1. Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

C’est notamment le cas de l’ASS pour laquelle vous recevrez automatiquement un formulaire provenant de Pôle Emploi en cas d’éligibilité. Cette allocation est attribuée aux demandeurs d’emploi qui cherchent activement à retrouver un emploi, qui ont cumulé 5 ans de travail dans les 10 ans précédant leur dernier contrat et dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond.

2. Revenu de Solidarité Active (RSA)

Il est toujours possible qu’une raison vous empêche de bénéficier de l’ASS. Si c’est le cas, ne perdez pas de temps et faites une demande de RSA. Il est ici nécessaire de remplir certaines conditions d’age et de ressources, mais dans la mesure ou il existe plusieurs RSA (couple, jeune …) vous aurez peut-être plus de chances de remplir les conditions nécessaires.

3. La Prime Transitoire de Solidarité

Cette nouvelle aide entrée en vigueur en Juin 2015 concerne les demandeurs d’emploi de plus de 60 ans nés entre le 1er janvier 1954 et le 31 décembre 1955 qui ont assez cotisés pour bénéficier du versement de leur retraite mais n’en ont pas encore atteint l’âge légal.

Il leur est nécessaire de s’être vu attribué l’aide au retour à l’emploi, l’allocation spécifique de reclassement, l’allocation de transition professionnelle ou l’allocation de sécurisation professionnelle au moins un jour entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2014. Enfin, ils doivent être bénéficiaires de l’ASS ou du RSA socle.

La prime transitoire de solidarité d’environ 300€ par mois, est ensuite versée jusqu’à l’ouverture des droits à la retraite sous réserve que la demande ait été effectuée le 31 décembre 2017 au plus tard.

4. L’aide forfaitaire de Pôle emploi

Dans le cas où vous ne pourriez pas bénéficier des aides précédemment citées, vous pouvez toujours adresser à Pôle Emploi une demande d’aide forfaitaire. Égale à 27 fois le montant fixe de l’Allocation Retour à l’Emploi, celle-ci se monte actuellement à 316.44€.

À noter toutefois que celle-ci n’est versée qu’une seule fois.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !