Assurance retraite réforme 2014 sur les cotisations et la durée

Alors que Parlement a adopté la réforme des retraites le 18 décembre dernier, les mesures qui la composent entreront peu à peu en vigueur à partir de 2014.

Focus sur les principaux changements auxquels il faut s’attendre lors des trois années qui suivront l’application de toutes ces mesures.

assurance retraite

Sécurité Sociale l’Assurance Retraite

La réforme des retraites adoptée mais pas encore promulguée

 

Les députés viennent donc d’adopter la réforme des retraites par un ultime vote. Cependant plus de 60 membres de l’Assemblée Nationale affiliés à l’UMP ont déposé un recours devant le Conseil Constitutionnel qui aura la tâche de promulguer ou de refuser certaines mesures, notamment celle concernant le « compte pénibilité » qui fait particulièrement débat.

Celle-ci a pour objectif de permettre aux salariés, dont leur travail est considéré comme pénible, de partir plus tôt à la retraite tout en touchant une retraite à taux plein ou de se reconvertir pour exercer un autre métier.

la retraite

La retraite

Hausse des cotisations d’assurance vieillesse pour les salariés

 

Les cotisations d’assurance vieillesse feront donc l’objet d’une augmentation dans tous les régimes de base salariaux. Cette mesure s’appliquera alors au 1er janvier 2014 sous réserve de la parution des décrets fixant leur taux.

Le régime des fonctionnaires connaîtra un rehaussement de 0,3% d’ici à 2017. Le régime des salariés privés verra son taux augmenter de 0,6%. Prévue à 0,3% la hausse concernant les artisans et les commerçants rattachés au régime social des indépendants ne sera en toute vraisemblance que de 0,2%.

Hausse de la durée d’assurance

 

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, la durée d’assurance sera allongée d’un trimestre supplémentaire à raison d’un trimestre supplémentaire toutes les trois générations à partir de la génération 1958.

Alors que la durée d’assurance est actuellement établie à 166 trimestres pour les générations 1955, 1956 et 1957, elle sera donc fixée à 173 trimestres pour les assurés nés à partir de 1973. Les « jeunes » ne sont donc pas favorisés par cette mesure. Il faudra donc travailler plus longtemps pour obtenir une retraite à taux plein.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !