1 million de pauvres supplémentaires en France depuis 2008

Alors que la crise économique se fait encore bien sentir, le niveau de vie médian des Français en 2014 avait diminué par rapport à 2008. Au cours de ces six ans, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en France aurait augmenté de 1 million.

pauvrete

La montée en puissance de la pauvreté en France, une tendance inquiétante

Alors que des rumeurs ont évoqué, en février dernier, une possible disparition du Revenu de Solidarité Active (RSA) en raison des difficultés financières rencontrées par les départements, plusieurs études viennent d’être publiées et leurs résultats font froid dans le dos.

En effet, dans un rapport, l’INSEE met en avant que le niveau de vie médian des Français a diminué entre 2008 et 2014 mais surtout que le nombre de personnes pauvres augmente considérablement. En 2014, ce sont ainsi 8,76 millions de Français qui vivaient sous le seuil de pauvreté – soit avec moins de 1008€ de revenus pour une personne seule – contre un peu moins de 8 millions en 2008.

Sans véritable surprise, la pauvreté touche principalement les chômeurs (36,6%) et les travailleurs indépendants (18,8%). Plus étonnant, seulement 7,6% des retraités peuvent être considérés comme pauvres dans l’Hexagone.

Cet accroissement de la pauvreté en France inquiète bien évidemment et principalement pour les générations futures. D’ailleurs, un enfant sur cinq grandirait dans une famille considérée comme pauvre.

Une autre étude, menée conjointement par le Secours Populaire Français et l’IPSOS, s’intéresse aux difficultés rencontrées par un nombre croissant de Français pour se soigner. La moitié des ménages dont le revenu net est inférieur à 1200€ a ainsi déjà renoncé à un rendez-vous chez le dentiste ou chez l’ophtalmologiste.

Dans la même lignée, deux tiers de ces mêmes ménages peinent à payer les actes mal remboursés par la Sécurité Sociale alors que disposer d’une complémentaire santé est complexe voire impossible. Le Secours Populaire craint donc que « la santé ne devienne un luxe » et comprend que la peur de la pauvreté soit omniprésente dans de nombreux ménages.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !