Soldes d’été : des commerçants demandent un report au 22 juillet 2020

Parmi les nombreuses professions sérieusement touchées par la crise du COVID-19, on trouve naturellement tous les commerçants qui doivent fermer boutique jusqu’à nouvel ordre. Face à ce confinement qui se prolonge, différentes fédérations de commerce indépendant demandent le report des soldes d’été. Ils évoquent la date du 22 juillet 2020, qui leur permettrait d’avoir plus de temps afin de se préparer à l’échéance.

Les soldes d’été se tiendront plus tard que prévu ?

Un report pour préserver les petits commerçants

Relayée par Le Figaro, cette information concerne les soldes d’été 2020, qui devaient comme d’habitude commencer à la fin du mois de juin. Rassemblées dans la Confédération des commerçants de France, différentes fédérations ont demandé à protéger les petits commerçants qui paient cher cette crise.

Concrètement, après avoir fermé plusieurs semaines, les commerçants vont devoir reconstruire leur trésorerie et, pour cela, ils doivent faire de la marge. Ils redoutent clairement de perdre encore plus d’argent face à la concurrence des grandes enseignes et de leurs promotions de grande ampleur.

Pour la Confédération des commerçants de France, ce sont les petits magasins de maroquinerie de voyage, de lingerie et des chaussures qui risquent de particulièrement souffrir si la date des soldes est maintenue.

Elle demande donc de décaler de quelques semaines ce rendez-vous, tout en créant une ordonnance exceptionnelle pour éviter les gros rabais avant les soldes. Les opérations telles que les ventes privées ou les ventes à perte et autres promotions agressives pourraient, si le Gouvernement écoute cette demande, être limitées ou régulées au début de l’été.

Pour conclure sa demande, l’organisation ajoute un argument qui pourrait faire mouche : pour elle, ce report des soldes répond aussi à une véritable nécessité sanitaire. Comme on le sait, ces promotions dans les boutiques génèrent des hausses de fréquentation qui pourraient faciliter la transmission du virus.

À ce jour, il ne s’agit que d’une demande émise au Gouvernement : on ne sait pas ce qu’il en sera des soldes d’été 2020, mais l’information devrait être connue ces prochaines semaines.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !