Hausse des prix des imprimantes avec le coronavirus

Confinés depuis le mardi 17 mars 2020, les Français réorganisent leur quotidien pour limiter au maximum leurs déplacements, tout en dispensant les leçons à leurs enfants. Pour elles, ils sont amenés à imprimer des pages de cours, transmis par les professeurs. Du coup, la place des imprimantes au sein de la cellule familiale a pris du galon : déjà, UFC Que Choisir relaye une hausse de 13 % des prix en moyenne depuis ces 15 derniers jours…

Le prix des imprimantes en nette augmentation avec le coronavirus

Délaissées avec le tout-numérique depuis quelques années, les imprimantes sont de nouveau très utilisées depuis le début du confinement : au-delà de l’impression de l’attestation officielle afin de justifier chaque sortie, elles servent beaucoup dans la démarche d’école à la maison.

Selon l’Observatoire de la consommation de l’UFC Que Choisir, les prix ont augmenté de 13 % au cours des 2 dernières semaines : une évolution moyenne qui rompt avec les variations habituelles de 2 à 3 %.

Parallèlement, le nombre de modèles disponibles a drastiquement diminué : -42 % par rapport à la veille du confinement. Avec une offre restreinte, des Français ayant besoin de s’équiper, les prix s’envolent.

Comme ils sont libres, il ne s’agit pas de manœuvres illégales, mais la pratique vaut le coup d’être dénoncée car elle demeure peu reluisante à une époque où la solidarité devrait être de mise.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre le temps de comparer les offres, avant de vous équiper : l’étude de UFC Que Choisir semble davantage pointer du doigt les vendeurs en marketplaces !

A l’image de la Canon MG-3050 à 65 € le 26 mars au lieu de 46,56 € le 4 mars sur Rue du Commerce, +40 %, tout comme l’Epson Ecotank ET-4750 qui est passée de 388,30 à 539,99 € sur la FNAC (+39%). Alors qu’Amazon n’a observé « que » une hausse de 14 % avec le modèle Brother MFC-J533ODW passant de 139,99 € à 158,95 €.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !