Sapin naturel ou artificiel, lequel est le plus écologique ?

À l’heure où la majorité des familles ont d’ores et déjà terminé de décorer leur maison pour les fêtes de fin d’année, une même question continue de diviser : est-il plus écologique de se procurer un sapin naturel ou artificiel ? Beaucoup de personnes peinent à trouver une réponse claire à cette interrogation, car on peut entendre tout et son contraire sur ce sujet… On fait le point avec vous sur cette thématique épineuse !

Vrai ou faux sapin, quel est le plus écologique ?

Le sapin artificiel conservé longtemps, ou le naturel planté en France

Que vous choisissiez un sapin naturel ou artificiel, vous pouvez limiter votre impact sur la planète en prenant les bonnes décisions, selon le site de 60 millions de consommateurs. En effet, il précise que les deux solutions peuvent être intéressantes pour la planète… Ou dévastatrices, si elles ne sont pas utilisées à bon escient.

Concrètement, si vous voulez un sapin artificiel, vous devez savoir que le plastique dont il se compose provient de dérivés de pétrole, souvent venus de Chine. La matière première est polluante et difficile à recycler, sans compter que les distances parcourues alourdissent encore l’empreinte carbone du produit.

La seule solution pour que votre faux sapin soit écologique, c’est de le conserver au moins 10 ans. Au-delà de cette durée, vous parvenez à amortir tous les effets de sa production et de son transport sur l’écosystème.

Si vous voulez un véritable sapin, privilégiez un arbre planté en France pour éviter qu’il n’aie parcouru des centaines de milliers de kilomètres. Vous pouvez interroger le vendeur au sujet de l’origine si vous ne trouvez pas l’information sur l’étiquette (cette indication n’est pas obligatoire, mais beaucoup de sapins poussent en Savoie ou en Bretagne, par exemple).

À la fin des fêtes, pensez à rapporter votre conifère dans un point de collecte, pour qu’il intègre un compost et devienne de l’engrais, ou qu’il soit découpé en petits morceaux afin de réaliser des paillages contre les mauvaises herbes.

Naturels ou factices, tous les sapins peuvent être bons ou mauvais pour la planète : l’essentiel est donc de connaître et d’adopter les bons comportements.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !