Un risque de pénurie de vin rosé cet été en France ?

Victime de son succès, le vin rosé pourrait manquer à certaines tables cet été… Concrètement, alors même que le nombre de consommateurs ne cesse d’augmenter année après année, la production pourrait avoir du mal à suivre le rythme. D’autant plus que cette tendance ne concerne pas seulement notre pays : le rosé est apprécié partout dans le monde et nous en exportons chaque année un peu plus… Aurons-nous du rosé dans tous les rayons ces prochains mois ? Une affaire à suivre de près !

Pourrons-nous tous acheter du vin rosé cet été, face au risque de pénurie

Risques de pénurie et de hausses des prix

Si la France est le premier producteur, premier exportateur et premier consommateur de vin rosé au monde, l’offre pourrait devenir insuffisante, face à une demande toujours plus importante. À lui seul, l’Hexagone concentre 28 % de la production et 35 % de la consommation mondiale en 2016, selon les données de l’Observatoire économique mondial des vins rosés.

Un Français boit en moyenne 20 bouteilles de rosé par an. La consommation mondiale, de son côté, a bondi de plus de 30 % en 15 ans seulement. La consommation, quant à elle, a augmenté d’environ 12 % sur la même période, ce qui suffit à peine pour couvrir les besoins actuels.

Face à ce succès incontestable, il faut savoir que les récoltes du millésime 2017 affichent des volumes à la baisse. Concrètement, on compte 24 millions d’hectolitres en réserve sur le territoire français. À l’heure actuelle, aucune certitude : cela pourrait être insuffisant pour répondre à toutes les demandes, à échelle nationale et internationale.

Quelles seraient les conséquences de cette pénurie ? Naturellement, on peut s’attendre à trouver moins de choix dans le rayon des rosés, voire peut-être des ruptures sur certaines références à certains moments.

Mais ce que craignent les consommateurs, c’est l’influence sur les prix. La pénurie génère souvent des hausses de tarifs. Ainsi, cette année, il faudra peut-être débourser un peu plus d’argent pour s’offrir cette boisson tant convoitée…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !