Reprise de vos anciens équipements : les commerces en ligne y sont soumis aussi

Les grandes enseignes d’électroménager en font généralement un argument de vente, alors que les e-commerçant ne la mentionnent pas toujours, de quoi s’agit-il ? De la garantie qui oblige les uns comme les autres à reprendre votre ancien équipement dès lors qu’ils vous en livrent un neuf.

obligation reprise electromenager e-commerçant

La règle de l’éco-participation

À quoi correspond concrètement la taxe d’éco-participation ? Alors que nous la payons tous au moment de l’achat d’un appareil high-tech de type téléviseur ou console de jeu, ou électroménager comme une machine à laver ou un réfrigérateur, son utilité n’est pas toujours évidente.

Ce supplément, appliqué depuis 2005 sert à compenser le coût de collecte et de recyclage des appareils électriques et électroniques en fin de vie. Et sur ce point la loi est très claire, les commerçants comme les revendeurs d’électroménagers sont tenus, puisque vous payer l’éco participation de façon automatique, de vous reprendre votre ancien appareil à la livraison du nouveau.

Sauf que les commerces en ligne ont la fâcheuse tendance d’oublier de vous le proposer, de rendre la procédure très compliquée voir même de vous la faire payer.

Près de 50% des commerces en ligne ne jouent pas le jeu

L’Association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV a voulu en savoir plus et a pour cela, réalisé une enquête auprès de 21 sites de commerce en ligne. Les résultats sont les suivants :

  • 49% des enseignes en ligne ne mentionnent nulle part la possibilité de reprise
  • 57% dont Boulanger et Mistergoodeal ne pratiquent pas la reprise de petits équipements comme les smartphones
  • 19% à l’image d’Electrodepot font encore payer une livraison spécifique afin d’y ajouter l’enlèvement

Alors que ce remplacement « un pour un » est obligatoire et totalement gratuit, l’association dénonce le trop grand nombre de e-commerçants qui ne respectent pas encore la règle alors qu’en 2014, 1.55 million de tonnes d’équipements électriques et électroniques ont été mis sur le marché et 495 307 tonnes collectées.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !