Prix du pain : L’annulation de la taxe farine va t-elle le faire baisser ?

Créée en 1962, la « taxe farine » représente un surcoût de 15,23€ par tonne de farine, semoule et autre gruau de blé tendre achetés par chacun des meuniers de France. Cependant, les députés viennent tout juste de mettre fin à ce prélèvement, ce que réclamaient les professionnels du secteur depuis longtemps. On peut donc se demander si cette baisse du coût de production serait en mesure d’entraîner une baisse du coût d’achat pour les clients.

plus de taxe farine le prix du pain va t il baisser

Le pain va t-il bientôt coûter moins cher ?

S’en est donc fini de la taxe farine, y compris sur la farine d’importation provenant de l’Union Européenne, qui faisait peser un poids financier important sur le dos des meuniers et des boulangers français. Les consommateurs pourraient donc logiquement s’attendre à voir les étiquettes modifiées dans les points de vente avec des prix reportés à la baisse.

Alors que cette taxe représente à elle seule une facture de près de 64 millions d’euros pour les professionnels de la corporation, il semble néanmoins que demain nous devions toujours payer notre baguette au même tarif.

En effet, bien que les meuniers et les boulangers avec une taxe en moins, voient le prix de leur matière première devenir plus abordable, celui-ci ne représente que 20% du prix total d’une baguette dont le coût à augmenté de pas moins de 31% sur les vingt dernières années pour être aujourd’hui vendue en moyenne 87 centimes mais aussi parfois beaucoup moins en grande distribution.

Enfin d’autres considérations entrent en jeux. Si le pain français est réputé à travers le monde pour sa qualité et son goût inimitables, il s’en vend de moins en moins à travers l’hexagone. De près d’un kilo par jour à la fin du 19e siècle il ne s’en mange aujourd’hui qu’à peine 150 grammes par personne.

La baguette fraîche bien que toujours vantée n’est donc plus tellement consommée ce qui explique également, par un effet mécanique, que son prix ne soit pas appelé à baisser.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !