Prime de Noël reconduite en 2018 : combien allez-vous toucher ?

La ministre de la Santé et des Solidarités a annoncé la reconduction de la prime de Noël pour 2018. Comme chaque année depuis maintenant 20 ans, les foyers les plus modestes bénéficieront d’un versement à quelques jours du réveillon, pour les aider à faire face aux dépenses de cette période. Qui peut toucher cet avantage ? Quel est le montant du versement ? On résume pour vous les informations connues à ce jour.

Montant de la prime de Noël 2018 et bénéficiaires

2,3 millions de familles toucheront la prime de Noël 2018

Les familles les plus modestes attendent depuis déjà plusieurs semaines d’en savoir un peu plus sur la prime de Noël 2018. Le gouvernement a levé les doutes avec l’annonce d’Agnès Buzyn. La ministre de la Santé et des Solidarités a confirmé la reconduction de l’aide pour 2018.

En revanche, le montant de base, à 152,45 € pour une personne au RSA par exemple, n’a pas été remis en valeur. Selon le gouvernement, le versement aura lieu comme d’habitude la semaine précédant Noël, ce qui signifie à partir du lundi 17 décembre 2018.

Si le montant est fixé à 152,45 € pour un célibataire qui touche le RSA, le coup de pouce est supérieur dans certains cas. En effet, la prime de Noël est calculée en fonction de la composition du ménage et de ses revenus. Par exemple, un couple avec deux enfants peut obtenir jusqu’à 320,14 €.

Plusieurs allocataires ont droit à cette aide, et pas seulement les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). En parallèle, la prime est aussi ouverte aux personnes qui touchent l’ASS (allocation spécifique de solidarité) et l’AER (allocation équivalent retraite). Cette dernière allocation a été supprimée en 2011, mais tous ceux qui en bénéficiaient avant son retrait la touchent encore, et peuvent donc prétendre à la prime de Noël.

On estime à 2,3 millions le nombre de familles qui vont pouvoir toucher cet argent à la veille du réveillon et des fêtes de fin d’année.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. lannoy 11 décembre 2018 - 16 h 28 min

    Bien toujours rien pour les personnes en invalidité, elles n’ont peut être pas droit de faire noël.