Pétition pour une meilleure identification des toxiques dans les produits ménagers

Le magazine « 60 millions de consommateurs » lance, aujourd’hui, une pétition, disponible ICI, pour que les emballages des produits ménagers affichent plus clairement les substances toxiques ou dangereuses pour l’environnement. Pourquoi ne pas reprendre le modèle du « nutri-score » et développer un « Ménag’Score » ? Un système de notation soulignant les risques de certains produits…

Une meilleure identification des toxiques dans les produits ménagers ?

Un « nutri-score » pour les produits ménagers

A l’image du « nutri-score » destiné aux produits alimentaires, le « Ménag’Score » reposerait sur un système de notation des risques des détergents et autres produits ménagers.

Pour l’instant, le mensuel suggère « un calcul de risque chimique global tenant compte des menaces de chaque ingrédient pour la santé et l’environnement ».

A noter que la réglementation actuelle n’impose pas indiquer la liste des ingrédients dans les détails. Seules les grandes familles de composants, avec une fourchette de concentration doivent y figurer. Contrairement aux cosmétiques, la présence d’allergènes ou de conservateurs n’est pas obligatoirement mentionnée…

Un consommateur qui veut, aujourd’hui, connaître le détail d’un produit doit pousser ses recherches « sur le site Web indiqué sur l’emballage ou [peut être] communiqué par courrier, à la demande », précise le mensuel.

Autres difficultés, il n’existe aucune harmonisation des termes employés dans les compositions : le magazine mentionne que certains « ont jusqu’à 28 synonymes ». Par ailleurs, les détergents peuvent aussi être soumis à plusieurs règlementations différentes. L’ensemble contribuant à nourrir le flou autour de ces produits et à justifier l’apparition d’un « Ménag’Score »…

60 millions de consommateurs a fait un test sur 108 produits

Déjà, « 60 millions de consommateurs » vient d’appliquer ce procédé à 108 produits appartenant à 8 familles de détergents (liquides multi-surfaces, gels pour WC, serpillères, sprays pour cuisine, lingettes…). Une notation construite uniquement sur la base des compositions affichées et non sur leur efficacité.

Les résultats sont sans appel : les produits à base d’eau de Javel sont vivement déconseillés ! Ils causent des risques aussi bien pour les yeux que pour les voies respiratoires, sans oublier le caractère « très polluant » de certains comme les blocs pour WC…

Les tests ne sont pas non plus très concluants pour les désinfectants et les lingettes, jugés « inutiles » par le magazine…

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. lafreuviette 28 août 2019 - 14 h 20 min

    Bonjour, un nutri-score pour les produits ménagers = excellente idée. Mais n’oubliant pas que les produits sans danger (moins de risque avec les enfants aussi) sont les plus minimalistes ! Ils sont aussi très économique on a besoin de très peu pour avoir une maison très propre, les produits naturels basiques (savon, vinaigre) étant souvent plus efficace (sauf pour la lessive, avis perso, je prends de l’Arbre Vert). Essayez une de ces techniques et vous serez convaincu.

    Laver le sol = 2 cuillère à soupe de savon noir dans un sceau d’eau chaude, idéal sur le carrelage ou le stratifié, le tommettes et carreaux de ciment.

    Laver le lavabo (et la robinetterie) = éponge avec un peu de savon noir, rincer à l’eau, vaporiser du vinaigre blanc pur (celui pour la cuisine, environ 0,40 centimes la bouteille) et essuyez avec un chiffon.

    Idem pour la douche et frottez les joints avec une brosse à dents et du vinaigre blanc.

    Les toilettes = 2-3 fois par semaine verser un demi-verre de vinaigre blanc et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (alimentaire ou ménager, se trouve au supermarché avec le sel de table) un coup de brosse à toilette. Laisser agir si il y a un peu de tartre.
    Ne surtout pas mélanger avec de l’eau de javel ou autre produit.

    Et si vous aimez que le ménage « sente bon » ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles biologiques dans votre vinaigre ou dans le savon noir : lavande, eucalyptus, menthe… si vous n’avez pas d’allergie bien sûr.

    Pour le savon noir la bouteille est parfois un peu chère mais on en utilise très peu car il est très concentré. Essayez-en plusieurs marques si vous n’aimez pas l’odeur, ils sont tous très différents (vous pouvez aussi le sentir en magasin avant d’acheter).

    Bonne rentrée à tous !