Les notes salées de la grande distribution sur les produits bio !

Une étudie menée par l’association UFC-Que Choisir révèle que la grande distribution s’octroie une plus grande marge sur les produits bio que sur les produits conventionnels. Pire, la plus importante plus-value se ferait sur les trois produits le plus achetés par les Français… Découvrez en détail, les grands enseignements récoltés sur les 24 fruits et légumes sélectionnés pour l’enquête !

Attention aux grosses marges des produits bio de la grande distribution !

Grosses marges sur la pomme de terre, la tomate et la pomme bio

Sur les 24 fruits et légumes étudiés par l’association, il ressort que les trois produits les plus consommés par les Français – à savoir, la pomme de terre, la tomate et la pomme – sont précisément les articles sur lesquels les marges des grandes distributions sont les plus importantes !

Le président de l’UFC-Que Choisir, Alain Bazot souligne que la marge est plus que doublée par rapport aux prix des articles traditionnels. Par exemple, « la grande distribution, quand elle vend une pomme traditionnelle, va prendre près de 90 centimes de marge. Mais quand elle vend une pomme bio, elle en prend près de 2,20 euros ».

L’association explique ces surmarges par la demande croissante pour le bio (augmentation de +36 % en 3 ans) et par une certaine acceptation des Français pour son aspect « plus cher » que les produits traditionnels.

« C’est une pratique anti-consommation durable » selon Alain Bazot, car elle ne permet pas à tout le monde d’accéder aux produits bio !

Si la grande distribution justifie ses marges par la coûteuse perte de ses produits à la DLC plus courte, l’étude tient à préciser que les magasins spécialisés sont moins chers de 19 %. De quoi vous donner à réfléchir avant de réaliser vos prochaines courses, non ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !