Mandat Cash Urgent : La Poste met fin à son service

Si vous aviez l’habitude d’utiliser le mandat cash urgent pour faire parvenir de l’argent à quelqu’un où qu’il se trouve en France, il va vous falloir trouver une autre solution puisqu’il n’existe plus. La Poste vient en effet d’annoncer la fermeture de son service qui permettait d’envoyer et de retirer plusieurs centaines d’euros immédiatement dans tous les bureaux de Poste du pays.

fin mandat cash urgent

L’historique mandat cash urgent n’existe plus

Depuis le 28 août il n’est plus possible de demander un mandat cash urgent dans votre bureau de Poste. Le service mis en place en France il y a quelques deux siècles, permettait de faire transiter une somme donnée entre deux des 9 000 agences postales de l’hexagone.

Or selon la direction du groupe La Poste, le nombre de mandats cash et de mandats cash urgents a baissé de 25% au cours de seulement cinq dernières années. il semble en effet que les virements de banque à banque par internet aient aujourd’hui fait considérablement évoluer les choses.

Ainsi pour envoyer de l’argent immédiatement en France il faudra désormais recourir au service « Western Union » également proposé par La Poste. Aucune différence avec le mandat cash urgent si ce n’est son prix. Pour envoyer 1 500€ il fallait en effet compter 19€ avec le mandat cash urgent, quand il faut désormais payer 56€ avec Western Union.

Lorsque l’on sait que la plupart des usagers de ce service sont des personnes relativement âgées, il est fort possible que ce changement dans leurs habitudes et dans leurs dépenses, soit moyennement apprécié d’autant que La Banque Postale de son côté avait déjà fait le choix d’augmenter ses tarifs au 1er janvier dernier.

Pour autant, il reste encore une alternative même si l’on est en droit de se demander pour combien de temps.

Le mandat cash existe toujours. Le service exige simplement un délai de 24H entre l’envoi et la mise à disposition des fonds d’un particulier à un autre. Si ses tarifs n’ont pas évolués, il faudra cependant que les clients se fassent à ce petit délai de transaction ou acceptent de payer plus cher en cas d’impératif.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !