La rondelle de citron facturée dans un café parisien !

La journaliste d’Arte, Nora Hamadi, s’est indignée sur les réseaux sociaux d’avoir dû payer 50 centimes l’ajout d’une rondelle de citron dans son Perrier. Une pratique qu’elle apparente à du « vol manifeste ». Son coup de gueule a été relayé des milliers de fois sur Twitter, les Parisiens ne manquant pas de soutenir ce mécontentement légitime…

Certains cafés parisiens facturent 50 centimes la rondelle de citron !

Ce café parisien facture 50 centimes la rondelle de citron !

Attablée au « Bistrot de la Tour », dans le 15e arrondissement de Paris, Nora Hamadi s’est vu facturer la rondelle de citron de son Perrier, 50 centimes d’euro.

Outrée, la journaliste d’Arte n’a pas manqué de partager son mécontentement sur les réseaux sociaux : sur Twitter, vous pouvez retrouver son tweet, avec la photo de son addition, mentionnant clairement ce surcoût. Le tout, agrémenté de hashtags évocateurs de son humeur #FoutageDeGueuleAbsolu #RasLeBol

Une porte ouverte à la prochaine facturation des glaçons, des places assises, comme l’est déjà celle de figurer en terrasse…

Malheureusement, Maître Guyomar, avocat en droit commercial, souligne que cette pratique n’est absolument pas illégale ! Le commerçant « fixe librement le prix des produits qu’il commercialise. Mais il a une obligation d’information vis-à-vis du consommateur »

En respect de la loi en vigueur, le Bistrot de la Tour a bien mentionné ce supplément en petit caractère, au bas de sa carte. Tout comme le supplément requis pour le sirop ou le lait, ou encore l’accès aux toilettes si vous ne consommez pas…

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. vero 19 septembre 2019 - 15 h 22 min

    C’est normal le commerçant achète le citron, le stocke, le sort du frigo, le range, le nettoie, le découpe et parfois le jette si il n’est pas utilisé dans les 3 jours. Payer un employé pour toutes ses tâches. Tout à un coût.

  2. rafy 19 septembre 2019 - 21 h 09 min

    je suis d’accord avec vous..