Les internautes rémunérés pour donner des conseils produits

C’est le nouveau cheval de bataille des marques sur internet, les avis clients. Au meilleur ils sont, au mieux se passent, en toute logique, les ventes. Or qui de plus précis pour donner des conseils sur un article que celui qui l’a déjà acheté et essayé ?

C’est le concept mis en place par la star-up iAdvize et nommé Ibbü ; payer l’internaute en échange de ses conseils.

ibbu service client entre internautes

Des consommateurs payés pour prendre le relais des services après vente

 

L’idée va parfaitement dans le sens de l’ubérisation actuelle du monde du travail. Afin de palier aux heures d’ouverture restreintes de la plupart des services après-vente, l’entreprise iAdvize vient de créer le premier service de rémunération d’internautes pour leurs conseils en matière d’achat et d’utilisation d’articles en tout genre.

Côté rétribution, l’internaute pourrait s’attendre à toucher jusqu’à 250€ par semaine (soit un peu mois de la valeur d’un SMIC pour un mois de travail) et ce à raison de 2€ par intervention ou d’une commission sur le prix de l’article vendu.

Toutefois, pour cela le consommateur-conseillé devra être spécialisé dans son domaine quel qu’il soit ; informatique, voyage, téléphonie, mode, sport … bref tout ce qui se vend actuellement en ligne.

Selon Julien Hervouët, fondateur d’iAdvize : « C’est en dehors de ces horaires (ceux des SAV traditionnels) que se font 60 % des achats sur Internet. »

C’est pour cette raison selon lui que les marques ont tout intérêt à faire confiance à ceux qu’il nomme des « experts ibbü » et ainsi bénéficier d’un service 24h24.

Si tout le monde semble pouvoir en tirer parti, les entreprises grâce à des conseillers à bas coût par rapport à un service après-vente classique, les conseillers avec un gain d’argent en ligne qui semble plutôt simple et rapide et les clients avec des avis détaillés et argumentés, il se pourrait que la réalité soit un peu différente.

On peut en effet se demander si 2€ l’acte constitue bien un tarif raisonnable pour une aide en ligne et si le principe ne pourrait pas amener les clients à douter encore plus des avis (motivés dans ce cas précis) donnés sur internet.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !