Les French Days printemps 2020 reportés après le confinement

Depuis le début du confinement mi-mars, tous les commerces non essentiels ont dû fermer leurs portes. Lourdement pénalisés, ceux-ci doivent renoncer à faire du chiffre pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce que le confinement prenne fin. Face à une pente difficile à remonter pour beaucoup de commerçants, un récent communiqué confirme le report des « French Days » pour que tous les magasins puissent en profiter pleinement.

Les French Days 2020 auront lieu après le confinement

Pas de French Days du 29 avril au 4 mai 2020

Depuis plusieurs années maintenant, de grandes enseignes de vente françaises organisent les « French Days » au printemps. À la manière du Black Friday américain, cette opération permet à des géants tels que Boulanger, Cdiscount, Fnac / Darty, La Redoute, Rue du Commerce ou encore Showroomprivé de réaliser d’importantes promotions pour vendre davantage.

Cette année, l’événement devait avoir lieu entre le 29 avril et le 4 mai 2020. Mais tous les participants ont rédigé un communiqué commun dans lequel ils annoncent le report des French Days à une date ultérieure, après le confinement.

Pour les enseignes citées plus haut, le but est de permettre à un maximum de commerçants de participer, y compris ceux qui ont été contraints de fermer leurs portes devant la pandémie du Covid-19.

Si aucune date n’a été communiquée pour le moment, on précise que les French Days seront reprogrammés « quand l’activité commerciale aura repris normalement ». De cette manière, tous les commerçants qui le souhaitent pourront profiter de cette dynamique afin de vendre davantage.

Même si les French Days font couler beaucoup d’encre et sont accusés d’encourager la consommation excessive, ils sont aussi attendus par de nombreuses personnes en quête de bonnes affaires. Pour autant, on rappelle que fin 2019, Elisabeth Borne (ministre de la Transition écologique) avait accusé certaines publicités trompeuses tout en dénonçant une « frénésie de consommation », mais elle n’a pas émis d’interdiction (alors même que certains députés l’exigeaient).

D’autres rendez-vous pourraient bien être ajournés à cause du Coronavirus : le report des soldes d’été 2020 a aussi été demandé par des commerçants lourdement pénalisés par le confinement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !