Facture d’eau : Baisse prochaine pour 4 millions de Français

La facture d’eau devrait prochainement baisser en faveur des clients franciliens. La Sedif qui gère le réseau d’eau potable des 150 communes de la région parisienne devrait en effet prochainement annoncer une diminution à hauteur de 10 centimes par mètre-cube de la part d’eau potable facturée à chacun. Une goutte d’eau qui devrait pourtant alléger un peu la note pour les millions de consommateurs concernés.

baisse de 10 centimes de la facture d'eau en region parisienne

10 centimes par m3 de la part d’eau potable facturée

C’est assez rare pour être souligné, mais la facture d’eau potable devrait prochainement baisser pour 4 millions de résidents franciliens dont les communes sont gérées par la Sedif. Selon le président de cette dernière et député-maire UDI d’Issy-les-Moulineaux André Santini, la diminution devrait se chiffrer à 10 centimes par mètre-cube de la part d’eau potable.

Pour comprendre il faut savoir que la facture d’un client se décompose selon trois grandes parties, celle de la fourniture d’eau potable, celle des services d’assainissement des eaux usées pour 44% ainsi que diverses taxes et redevances à hauteur de 24%. Ainsi, la part d’eau potable passera de 1.47€ à 1.37€ pour un m3 actuellement facturé au total 4,03€.

Pour obtenir ce rabais, la Sedif qui avec près de 4 millions d’abonnés est le plus gros fournisseur d’eau européen, a joué notamment sur l’adhésion de nouvelles communes et la signature d’un contrat de vente d’eau en gros. En effet si l’entreprise gère le réseau, c’est Véolia détenteur du contrat de délégation de service public pour la distribution d’eau depuis 1923 renouvelé en 2010 pour 12 ans, qui aurait renié après d’âpres discussions, sur son bénéfice afin de contribuer à cette baisse de tarification pour le consommateur.

Les clients franciliens auront doublement de quoi être être satisfaits puisque le contrat devrait également présenter une clause de « renforcement des objectifs du rendement du réseau d’eau potable » à hauteur de près de 90% alors que les chiffres actuels sont de 87.5%.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !