EDF : Une facture de rattrapage à près d’1 milliard d’euros pour les clients

Il en était déjà question cet été, la facture de rattrapage risquait d’être pour les 28 millions de clients EDF, plutôt difficile à accepter. Alors que la ministre Ségolène Royal évoquait une augmentation possible d’1.50 € que d’autres sources estimaient plus proche de 3 €, le Conseil d’État avait fini par trancher. Les clients du premier fournisseur d’électricité français vont devoir assumer une augmentation d’environ 30 € par foyer.

facture de rattrapage de pres d 1-milliard pour les clients edf

Deux arrêtés instaurant le gel des tarifs entre 2014 et 2015, annulés par le Conseil d’État

Alors qu’une publication au Journal Officiel est venue confirmer l’annonce faite à la fin du mois de Juin dernier, les abonnés aux tarifs réglementés d’EDF savent désormais à quoi s’attendre. Leur facture d’électricité va bel et bien augmenter très prochainement.

Cette décision, totalement en défaveur des Français, intervient à la suite de l’annulation de deux arrêtés pris entre 2014 et 2015 dont l’un avait gelé les tarifs EDF et l’autre limité leur augmentation à 2.5%. Le Conseil d’État en accord avec la Commission de régulation de l’énergie jugeant cette hausse insuffisante, vient d’officialiser une demande de nouveaux tarifs.

30 € d’augmentation sur 18 mois

Pour les particuliers assujettis aux tarifs bleu d’EDF, il va s’agir de s’acquitter d’une facture totale de 814 millions d’euros, à laquelle viendront s’ajouter les 184 millions d’euros réclamés aux clients concernés par l’ancien tarif vert disparu depuis le 1er janvier 2016, à savoir essentiellement les professionnels.

À elles deux ces factures de rattrapage atteignent donc 998 millions d’euros lesquels représentent pour les 28 millions de clients particuliers, une augmentation de 30 € à ajouter à leurs factures annuelles d’énergie. On se souvient toutefois que la ministre de l’écologie avait mentionné un échelonnement sur 18 mois de la facture afin que celle-ci n’impacte pas trop violemment le pouvoir d’achat des foyers concernés.

Alors qu’EDF annonçait récemment son besoin d’augmenter régulièrement ses tarifs, on peut se demander si des initiatives comme celles de l’UFC-Que Choisir baptisée Énergie Moins Chère Ensemble n’ont pas un vrai bel avenir devant elles.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !