Prix du gaz : Augmentation de 1,6% au 1er Novembre

Les températures assez fraîches sur la France en ce moment vont ont peut-être poussé à rallumer le chauffage ce week-end. C’est alors que l’automne bat son plein que les tarifs réglementés de gaz devraient subir une augmentation à hauteur de 1,6% au 1er Novembre. Alors que ces derniers avaient baissé d’environ 0,8% en Octobre, Engie devrait transmettre sa demande dans les tous prochains jours et ainsi impacter le portefeuille de 7 millions de Français.

hausse des tarifs du gaz en novembre plus 1,6%

+1,6% sur les tarifs réglementés du gaz

Sans surprise, les tarifs réglementés du gaz pratiqués par Engie devraient augmenter au 1er Novembre prochain. La hausse devrait atteindre 1.6% pour les quelques 7 millions de foyers français abonnés au gaz de ville pour la cuisine, l’eau chaude sanitaire ou encore le chauffage.

Il faut le savoir les prix du gaz en ce qui concerne les offres réglementées, sont en partie indexés sur celui du baril de pétrole dont l’augmentation est légère mais régulière depuis plusieurs semaines déjà pour afficher 50 dollars actuellement contre seulement 26 dollars en début d’année.

Une augmentation qui tombe mal

Bien que les tarifs du gaz aient bénéficié d’une légère diminution de 0.8% en Octobre, cette hausse de 1.6% tombe au plus mal, au moment où la plupart des Français se voient contraints de rallumer le chauffage à cause de températures extérieures assez basses.

Bien que les coûts du gaz soient aujourd’hui revus de façon mensuelle et non plus trimestrielle et même si depuis début 2016, la baisse globale sans compter le mois de Novembre atteint environ 10%, certains ménages auront sans doute du mal à faire face à ce changement de tarification.

À noter que sous certaines conditions il est possible de bénéficier des tarifs de première nécessité pour le gaz comme pour l’électricité. Ces derniers sont soumis à conditions de ressources et peuvent atteindre plusieurs dizaines d’euros en fonction de la puissance souscrite dans l’abonnement et du nombre de personnes qui composent le foyer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !