Automobile : Les garages désormais obligés de proposer des pièces d’occasion

Cette nouvelle mesure incluse dans la loi sur la transition énergétique qui permet également de recevoir des ampoules LED gratuitement, pourrait bien faire gagner quelques euros supplémentaires aux Français lors de leur prochain passage chez le garagiste. En effet, ces derniers sont désormais obligés de proposer des pièces détachées d’occasion à chaque devis pour une réparation ou l’entretien d’une voiture. Ce qui en plus d’être écologique, est parfaitement économique.

les garagistes obligés de proposer des pieces doccasion

De 50% à 70% d’économie par rapport aux pièces neuves

Si la nouvelle n’a pas forcément contenté tous les propriétaires de garages automobiles, les clients eux de même que les revendeurs de pièces d’occasions devraient être heureux du décret publié le 31 Mai 2016 et applicable depuis le 1er Janvier 2017 qui vise à obliger la proposition de pièces détachées d’occasion pour toutes les réparations effectuées sur une voiture personnelle ou une camionnette.

Ainsi, si les professionnels ont désormais pour tâche de réaliser deux devis l’un mentionnant des pièces d’occasion et l’autres des pièces neuves, les clients de leur côté peuvent bénéficier en choisissant le premier de rabais pouvant aller jusqu’à -50 et même -70% sur leurs montants.

À noter que les garages qui ne joueraient pas le jeu encourent jusqu’à 15 000€ d’amende exception faite concernant les pièces ayant trait à la sécurité du véhicule soit entre autres les amortisseurs et systèmes de freinage qui ne tombent pas sous le coup de la loi.

De plus, alors que cette démarche s’inscrit pleinement dans le développement d’une économie circulaire et la mise en valeur des circuits de recyclage, les revendeurs de pièces d’occasions pourraient également y trouver leur compte. On observe en effet que le marché de l’occasion ne représente actuellement que 2% en France.

Dès lors il n’est pas difficile d’imaginer que cette nouvelle obligation ajoutée à des tarifs plus qu’avantageux, pourrait changer la donne en parlant directement au portefeuille des Français qui, on le sait, souffre dès lors qu’il s’agit de réparations ou d’entretien automobile.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !