Minute de silence suite aux attentats : Eric Ciotti vise la suppression des allocations familles pour les élèves ne l’ayant pas respecté

Alors que le moment est à la réflexion autour de la suite à donner aux derniers événements tragiques survenus chez Charlie Hebdo ainsi que dans l’hypermarché casher de la porte de Vincennes à Paris, le député UMP des Alpes-Maritimes Eric Ciotti reprend l’un de ses vieux cheval de bataille, la suppression des allocations familiales.

allocations-familiales

Alors que la Ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem, s’interroge sur les suites à donner et les mesures à prendre après que certains élèves aient refusé de suivre la minute de silence dédiée aux victimes des attentats des 7 et 9 Janvier à Paris, le députés des Alpes Maritimes, affilié UMP et également président de la commission d’enquête parlementaire sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, demande quant à lui, la suppression des allocations familiales pour chacun d’eux.

Une nouvelle fois, Eric Ciotti cherche le moyen de replacer la suppression des allocations, anciennement entrée en vigueur pour les parents d’élèves absentéistes en 2010, puis supprimée en 2013. Le député, bien loin des préoccupations de la Ministre de l’éducation qui souhaite « apprendre aux élèves le respect, la force de la loi » est plutôt, lui, tournée vers la répression.

Il déclarait d’ailleurs à ce propos avoir récemment « radié » « quatre personnes parties faire le djihad » de son département. Qu’entend t-il par là ? L’homme politique pense t-il vraiment qu’une répression financière, qui de plus, aurait des répercutions sur l’ensemble d’une famille, serait une réponse particulièrement adaptée à la situation, qui plus est dans le cadre scolaire ?

Aux vues des orientations que semble prendre Najat Vallaud-Belkacem, il est fort possible que cet appel du député Ciotti lancé via son compte Twitter reste sans suite. Néanmoins, l’homme aura réussi à faire une des choses qu’il maîtrise le mieux, lancer la polémique.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Fabien 15 janvier 2015 - 18 h 45 min

    100% pour !

  2. mouton 15 janvier 2015 - 20 h 09 min

    200% pour.

  3. steven 15 janvier 2015 - 22 h 31 min

    Il n’y a pas de polémique sans média pour faire parler d’elle…

  4. Fred 16 janvier 2015 - 6 h 13 min

    il faut le faire de suite

  5. giz 16 janvier 2015 - 12 h 22 min

    Que ne ferait-il pas celui-là pour faire parler de lui? lol

    Pour info: c’est après que + indicatif
    « après que certains élèves ont refusé de faire »

  6. Aurelie 16 janvier 2015 - 15 h 25 min

    Mais où va-t-on ? Et la liberté dans tout ça ? Celle pour laquelle les français ont défilé? Si certaines personnes ne souhaitent pas faire une minute de silence qui a le droit de les forcer? C’est leur droit !

  7. Français 16 janvier 2015 - 15 h 29 min

    Chacun est libre de faire une minute de silence ou non, on est libre.
    Certains n’ont pas souhaiter la faire parce qu’ils ne souhaitent pas se recueillir pour des personnes qui n’ont fait que dénigrer leur religion de leur vivant et insulter leurs croyances et valeurs! Je peux comprendre, il faut se mettre de leur point de vue un petit peu !