Achats groupés : Des dérives rapportées par les consommateurs

De plus en plus souvent des plateformes mettent en contact sur internet des entreprises de services ou des commerçants, et des consommateurs afin que les premiers trouvent de nouveaux de clients et que les seconds fassent des économies. Pourtant, si le système d’achats groupés et de coupons est effectivement intéressant, certains clients font état de malfaçons et de dérives concernant notamment la livraison et la conformité des produits.

achats groupes

Achats groupés et coupons, un principe qui séduit

L’achat groupé fonctionne selon le principe suivant, une plateforme se charge de promouvoir une offre de service ou un produit à tarif préférentiel, puis de trouver un maximum de clients à qui proposer son deal. Ces tarifs négociés en amont sont proposés, le plus souvent, par le biais d’une contremarque ou d’un coupon.

Les contrats de vente sont donc conclus à distance via un intermédiaire. Ils peuvent concerner tout à la fois l’industrie des loisirs, des services, du bien-être, l’inscription à un cours ou encore des voyages et des produits manufacturés. Généralement géolocalisées et limitées dans le temps, ces offres affichent des tarifs de 50 à 90% moins élevés que le prix de départ et sont particulièrement prisées par les internautes à la recherche d’économies.

Tout droit venu des États-Unis, ce commerce par « coupon » s’est démocratisé en France avec l’explosion d’internet.

Toujours détailler avant de payer

Si la plupart du temps ces offres sont de réels bons plans intéressants, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) recommande toutefois de bien les étudier avant de valider un achat. En effet, certains manquements et plusieurs infractions lui ont été rapportées directement par les consommateurs.

Cela va du non-respect du droit de rétractation à l’absence de remboursement en passant par une tromperie sur le produit ou un taux de remise « imaginaire ». Il arrive également que l’identité du prestataire soit difficile voir impossible à trouver, ou encore qu’il soit dans l’impossibilité de fournir l’ensemble des clients par manque de stock ou une mauvaise gestion de celui-ci.

Enfin, certaines offres ont été clairement identifiées comme trompeuses quand d’autres portaient sur des produits considérés comme dangereux.

D’un autre côté, les commerçants ont parfois également à se plaindre de ce type de pratiques occasionnant certes un volume de commandes plus important, mais également des marges très réduites et une perte de visibilité par rapport à la plateforme porteuse de l’offre.

Certains ont également rapporté des problèmes de facturation entre professionnels ainsi que le non-respect des formalités d’immatriculation concernant les prestations de tourisme.

Ainsi, sans éviter ces plateformes et services, il est conseillé d’être attentif avant tout achat et de ne pas forcément céder à une offre « défiant toute concurrence » potentiellement trompeuse.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !