Pourquoi placer votre argent sur un LEP dès le 1er février 2020 ?

A partir du 1er février 2020, les livrets d’épargne réglementés proposent un nouveau taux ! Comme le livret A passe de 0,75 % à 0,5 %, pourquoi ne pas se tourner vers son petit frère, le LEP (Livret d’Epargne Populaire), qui subit aussi une baisse mais reste nettement plus intéressant avec ses 1 % (au lieu de 1,25 %). Pour info, ce dispositif destiné aux personnes disposant de revenus modestes est actuellement poussé par les établissements suite aux recommandations de la Banque de France.

Ouvrez un LEP, rémunéré à 1%, à partir du 1er février 2020 !

Comme le livret A et le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) passent de 0,75 % à 0,5 % à partir du 1er février 2020, pourquoi ne pas transférer votre épargne sur le LEP qui est à 1% ?

Pour cette année, les conditions d’ouverture sont les suivantes : un revenu fiscal de référence inférieur à 19 977 € pour un célibataire, 30 654 € pour un couple et 5 334 € par demi-part supplémentaire.

Pour rappel, au-delà du taux d’intérêt, il offre la garantie du capital, une réserve de liquidité totale (retraits et versements) et une exonération des prélèvements sociaux et d’impôt sur le revenu.

Méconnu ce produit ne concentrait que 38,6 milliards d’euros à la fin du mois d’octobre 2019 quand le livret A en comptait 298 milliards. Et pourtant, la moitié des Français y est éligible !

Afin de booster le LEP, la Banque de France vient de recommander aux établissements qui le proposent d’en faire sa promotion. Et pour accompagner cette démarche, l’obligation de présenter un avis d’impôt chaque année sera supprimée ! L’éligibilité au dispositif sera vérifiée par la banque qui se mettra en relation elle-même avec le fisc. Cette mesure doit être votée au Parlement et devrait s’appliquer au cours de l’année 2020.

A découvrir : Les anciens PEL sont trop coûteux pour les banques qui cherchent à les fermer !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !