Travaux d’isolation : Pourquoi vaut-il mieux les réaliser l’été ?

L’été il fait beau, il fait chaud mais surtout il fait sec et lorsque l’on souhaite changer de fenêtres ou isoler sa toiture, c’est beaucoup plus pratique. Qui plus est, les enduits sécheront plus vite et vous aurez beaucoup moins de mal à travailler que sous la pluie et dans le froid. De plus, saviez-vous que l’isolation de votre domicile vous permettait de bénéficier de plusieurs aides financières à la rénovation ?

travaux isolation

La saison estivale, meilleure période pour réaliser des travaux

Pour démonter toutes les fenêtres de la maison, retirer les tuiles du toit, changer de système de chauffage ou réaliser le bardage extérieur de votre habitation, mieux vaut profiter du temps clément de la saison estivale plutôt que d’essuyer les averses et les intempéries de l’automne ou pire le gel de l’hiver.

Bien entendu, un défaut d’isolation apparaît de façon plus évidente lorsque les températures sont négatives, mais si vous ne tenez pas à effectuer des travaux pénibles en urgence, consultez de façon préventive vos factures d’énergie reçues l’hiver dernier. Les étudier en détail devrait vous permettre de déceler les points faibles de votre logement.

Comptez par exemple 40% de gain de chaleur grâce à un double vitrage standard pour lequel l’investissement évolue entre 100 et 500€, et 30% de réduction des perte de chaleur une fois les combles isolées. Une chaudière à condensation réduit quant à elle de 35% la consommation de gaz.

Quelles aides financières pour vos travaux ?

C’est décidé, vous allez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique cet été ? Dans ce cas notez bien que, sous réserve de faire appel à des professionnels certifiés RGE, c’est à dire Reconnu Garant de l’Environnement, un prêt à taux zéro (PTZ) d’un montant maximum de 30 000€ pourra vous être consenti.

Ajoutez au PTZ le crédit d’impôt transition énergétique qui permet la déduction de 30% des frais d’équipement et de main d’oeuvre, dans la limite de 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple, de l’impôt sur le revenu. Valables sur un bien immobilier de plus de deux ans que vous soyez propriétaire ou locataire, ces montant peuvent être majorés de 400€ par personne à charge.

Renseignez-vous également auprès de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) si votre logement a plus de 15 ans. Sous conditions de ressources il est possible de vous voir octroyer certaines aides financières à la rénovation énergétique.

Également, la TVA pourra être réduite à 5,5% et toutes ces aides cumulées sur un même chantier.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !