Prix des cigarettes : Pourquoi sont-ils (presque) tous les mêmes ?

Contrairement à d’autres marchés, celui des cigarettes peut fixer librement ses prix sous réserve qu’ils soient les mêmes dans chaque point de vente à travers le pays, en fonction de la marque. Pourtant, il suffit de pousser la porte d’un bureau de tabac pour constater que globalement les étiquettes et les prix à payer sont les mêmes alors que les fabricants pourraient jouer le jeu de la concurrence et casser les prix, pourquoi ?

prix des cigarettes

Des marges importantes pour les cigarettiers

C’est assez simple, en France le prix d’un paquet de cigarettes est composé à 80,3% de taxes et reversé à 9,4% aux buralistes. Il reste donc environ 10% sur lesquels les cigarettiers font leurs bénéfices.

À ce propos un paquet de 20 cigarettes coûte en moyenne 0,12 à 0,15€ à fabriquer. Sur un prix de vente fixé à 7€ et donc un bénéfice de 0,70€, la marge est plus qu’intéressante. Et pourtant aucune variation de prix ou très peu, entre les très nombreuses marques.

Il est vrai que la plupart sont détenues par quatre principaux fabricants à travers le monde. Pour autant les uns et les autres ne se livrent presque aucune concurrence, à tel point qu’il pourrait s’agir d’un cas d’entente illicite entre ces géants du secteur.

C’est à peine si l’on distingue une différence de tarification entre les paquets « entrée de gamme » et les paquets « premium ». Les uns sont pour le moment vendus 6,50€ en France et les autres 7€. Sommes qui évolueront dès la fin de l’année avec la première des six augmentations à venir sur le prix des cigarettes voulues par le gouvernement.

Selon les cigarettiers le fait de vendre une marque plus cher leur ferait perdre des clients. Avec les marques d’entrée de gamme ils gagneraient en part de marché mais pas en bénéfices, ce qui nécessiterait un avantage fiscal, lequel se traduit actuellement par cette différence de 0.50€.

Vers un prix unique pour les cigarettes ?

Ainsi, alors que la ministre de la Santé entend déjà lutter contre le tabagisme et porter le prix du paquet de cigarettes à 10€ d’ici 2020, un député LREM souhaiterait quant à lui instaurer un prix unique.

Une évolution qui pourrait potentiellement voir la disparition des paquets meilleurs marché ainsi qu’une modification des habitudes des consommateurs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !