Les opérateurs mobiles peuvent augmenter votre forfait sans votre accord

Une décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne vient d’infliger un coup sévère aux utilisateurs de la téléphonie mobile.

Désormais, les opérateurs pourront augmenter les prix des abonnements mensuels sans avoir besoin de l’accord de leurs clients.

augmentation forfait mobile

Il sera dorénavant impossible de résilier un forfait pour augmentation

 

Jusqu’ici il était nécessaire à chaque opérateur mobile d’obtenir l’accord de son client afin de lui appliquer un tarif plus élevé que celui en vigueur au moment de la souscription du contrat. En cas de refus, le client pouvait immédiatement résilier son abonnement et ce sans frais.

C’est le site phonandroid qui révèle l’information. Dès aujourd’hui mais uniquement dans le cadre des nouveaux forfaits avec engagements prochainement conclus.

La donne change et ce à cause d’un arrêté officiel donnant la possibilité  aux opérateurs français d’indexer le prix de leurs forfaits sur l’inflation et ce, sans que le consommateurs ne puisse contester cette décision.

Plus simplement cela veut dire que lorsque les abonnements mobiles deviendront plus chers et ce, au même rythme que les autres prix en France, il ne sera plus possible de résilier son abonnement sans frais.

Les deux solutions seront alors de subir l’augmentation ou de quitter son opérateur en s’acquittant des frais obligatoires.

À noter toutefois que pour être légaux, les contrats concernés devront obligatoirement inclure une clause expliquant cette possible augmentation en lien avec « une méthode d’indexation claire, précise et accessible au public, issue de décisions et de mécanismes relevant de la sphère publique. »

Les usagers avaient obtenus en 2002 le droit de résilier sans aucun frais et immédiatement les abonnements de téléphonie mobile dont le coût aurait augmenté après la souscription.

inflation-depuis-2010Il va s’en dire quand on regarde la courbe de l’inflation depuis l’année 2000 en France que ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le consommateur.

Toutefois, cette modification pourrait pousser encore un peu plus les clients vers les offres sans engagement comme Sosh, Free Mobile ou Virgin Mobile.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !