Bientôt, la distribution du gaz coûtera plus cher au consommateur

Depuis le 1er février 2016, nous jouissons d’une nouvelle baisse du prix du gaz de 1,86 %. Un tarif réglementé qui diminue régulièrement mois après mois, pour cumuler une réduction de 12,6 % par rapport à janvier 2015. Malheureusement, au 1er juillet 2016, le prix du gaz va enregistrer une hausse de 2,76 %.

Majoration du prix du gaz de 2,76 % au 1er juillet 2016

Si la courbe symbolisant le prix du gaz ne cesse de baisser depuis janvier 2015, elle va connaître une nouvelle orientation au 1er juillet 2016 : en effet, le tarif d’utilisation du réseau de distribution GRDF va enregistrer une légère majoration de 2,76 %.

Cependant, les 11 millions de consommateurs concernés par cette hausse ne devraient pas voir une grande différence sur leur facture : la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) l’évalue à 0,6 % uniquement.

Une chose est sûre, nous l’avons échappée belle, dans la mesure où GRDF demandait à la CRE une majoration de 11 %. Si le taux est aujourd’hui annoncé à 2,76 %, c’est le fruit d’une longue concertation en amont, avec les opérateurs, les associations de consommateurs et les différents acteurs du secteur.

Dans ce cas précis, la CRE a évalué les coûts soumis à GRDF – que ce soit en termes d’exploitation du réseau, des travaux de maintenance à réaliser, des coûts informatiques inhérents à l’activité mais aussi des dépenses liées au personnel employé par GRDF.

Au-delà de cette majoration fixée au 1er juillet 2016, on sait, d’ores et déjà, que de 2017 à 2019, le tarif du gaz évoluera suivant une courbe qui se situera en dessous de celle de l’inflation.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !