Coronavirus : une hausse du plafond des tickets restaurant de 19 à 95 € ?

Même s’ils doivent faire du télétravail à cause du Covid-19, les salariés français continuent d’avoir droit aux Tickets restaurant exactement de la même manière que quand ils se déplacent sur leur lieu d’exercice. Selon un article récemment publié par RTL, le Gouvernement réfléchirait actuellement à déplafonner ces tickets restaurant. Ils ne peuvent pas dépasser 19 € par jour actuellement, mais cette limite pourrait finalement passer à 95 € par semaine.

Vers un déplafonnement du montant journalier des tickets restaurant ?

Aider les consommateurs et les restaurateurs touchés par la crise

Sur son site Internet, l’URSSAF répond à une question que beaucoup de personnes se posent : leurs droits aux tickets restaurant restent inchangés même en télétravail. En effet, quand ils pratiquent leur activité de chez eux, les salariés doivent avoir exactement les mêmes droits qu’au bureau.

Aujourd’hui, les tickets restaurant qu’environ 4 millions de salariés utilisent sont plafonnés à une dépense journalière de 19 €. Mais RTL affirme que le ministère de l’Économie et le ministère du Travail envisagent sérieusement de monter ce plafond, pour qu’il atteigne 95 € (par semaine, cette fois).

En premier lieu, le but serait d’aider les restaurateurs très touchés par la crise, en offrant davantage de pouvoir d’achat aux clients qui viennent déjeuner ou dîner dans leurs établissements. De plus, puisque les tickets restaurant peuvent aussi être utilisés pour faire les courses, leur augmentation permettrait à beaucoup de familles de gérer leur budget plus facilement.

Bénéficiant à la fois aux consommateurs et aux restaurateurs, cette mesure est à l’heure actuelle considérée comme une aide favorable au pouvoir d’achat et un moteur pour relancer l’économie dans le domaine de la restauration.

D’autres dispositions seraient actuellement sur la table dans l’optique de mobiliser ces tickets afin de sortir de la crise. Par exemple, on réfléchit à la possibilité de récupérer l’argent des titres non utilisés, pour le verser à un fonds de solidarité destiné aux restaurants en difficulté.

Pour rappel, si la date du début du déconfinement du 11 mai est toujours d’actualité et que plusieurs commerces vont pouvoir rouvrir leurs portes d’ici quelques semaines, les restaurants ne savent toujours pas à partir de quand ils vont pouvoir reprendre leur activité.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Hulla 23 avril 2020 - 17 h 54 min

    Ce n’est pas 95 euros par jour mais 95 euros par semaine et en une seule fois.