Chèque énergie : condition, montant et bénéficiaires de l’aide

Vous avez récemment entendu parler de l’entrée en vigueur d’un nouveau dispositif pour aider les plus modestes à payer leurs factures énergétiques et aimeriez avoir davantage d’informations, vous êtes au bon endroit. Voici sans tarder tout ce qu’il faut savoir sur le chèque énergie.

Le chèque-énergie, une nouvelle aide financière pour les plus démunis

Le chèque énergie, c’est quoi ?

C’est en début de semaine que le chèque énergie est entré en vigueur. Remplaçant les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, il prend la forme d’une aide financière dont le montant sera compris entre 48 et 227 € par an.

L’aide financière ne sera toutefois pas le seul avantage offert aux bénéficiaires de ce dispositif puisqu’ils profiteront de la mise en service gratuite de leur contrat gaz ou électricité et d’un abattement de 80% sur le prix d’un déplacement pour interruption de fourniture consécutif à un impayé.

Qui va en profiter ?

Valable pendant un an et uniquement pour une résidence principale, ce dispositif se destine aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 7700€ par an et par unité de consommation afin de tenir compte de la taille du foyer (1 unité pour le chef de famille, 0,5 unité pour le second membre puis 0,3 unité pour chacun des autres membres).

Comment peut-on l’utiliser ?

Il a vocation à aider à payer les factures qu’elles concernent la fourniture de gaz, d’électricité, de fioul, de pétrole liquéfié, de bois, de biomasse ou de tout autre combustible nécessaire pour le chauffage ou la production d’eau chaude. Il pourra aussi être utilisé pour entamer des travaux visant à réaliser des économies d’énergie.

Où est-il appliqué ?

Pour l’heure, le chèque énergie fait l’objet d’une phase de test et seuls les résidents de l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes d’Armor et le Pas de Calais peuvent en profiter, une généralisation au niveau national étant prévue au 1er janvier 2018.

Comment peut-on l’obtenir ?

Les premiers bénéficiaires de ce dispositif devraient d’ailleurs recevoir prochainement leur chèque-énergie puisque c’est l’administration fiscale qui communique les coordonnées des ménages qui peuvent le percevoir.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !