Prix des carburants : Combien payez-vous de taxes ?

Bien que les prix des carburants à la pompe ont considérablement baissé ces derniers mois, force est de constater qu’ils se composent majoritairement de taxes. En effet, 67% de ce que payent les automobilistes va dans les caisses de l’Etat et c’est une proportion qui ne cesse d’augmenter.

Un véritable « délire fiscal » dénoncé sur les carburants

Quand les carburants sont taxés à plus de 200% !

 

Dernièrement, les automobilistes ont pu observer une réelle baisse des prix due à l’effondrement de la valeur du baril de pétrole.

Pourtant, si ce dernier a vu son prix fondre de 50% depuis 2014, les tarifs n’ont pas baissé dans la même proportion puisqu’au cours des deux dernières années, c’est davantage une diminution de 25% qui a été est observée aux pompes.

Ce constat, pas facile à comprendre pour les automobilistes, s’explique par l’importance des taxes sur les tarifs du carburant. Elles pesaient 50% du prix de l’essence en 2014 mais aujourd’hui, elles représentent bien 67% de ce que payent les conducteurs.

L’Automobile club association estime là qu’il y a un véritable « délire fiscal » et elle a voulu le prouver en décomposant avec précision le tarif à la pompe.

Ainsi, l’Etat profite déjà de la TVA à 20% sur la valeur des carburants à laquelle s’ajoutent la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) qui intègre une composante carbone. En constante augmentation, la TIPCE est actuellement de 0,498€ par litre de gazole et 0,621€ par litre d’essence mais un rapprochement est programmé dans les années à venir.

Toutefois, comme si cette imposition n’était pas suffisante, il existe également une TVA sur la TICPE qui est donc « un impôt sur l’impôt ».

Au final, le diesel était taxé à 213% en février 2016 contre 99% en janvier 2014 et l’essence faisait l’objet d’une taxation à 221% le mois dernier contre 136% en janvier 2014. Délire fiscal, vous avez dit ?

Crédit : Automobile club association

Crédit : Automobile club association

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !