Black Friday : vers une disparition de l’événement en France ?

Alors même que les commerçants se battent pour proposer les réductions les plus importantes possible, les consommateurs ne savent plus forcément où donner de la tête en cette période proche du Black Friday. Auparavant très attendu, il devient de plus en plus un sujet de controverse : pour beaucoup, c’est une incitation à acheter plus qu’une opportunité de réaliser de belles affaires. Une députée vient d’ailleurs de faire adopter son amendement « Stop au Black Friday » lundi 25 novembre 2019.

Sommes-nous en train de vivre le dernier Black Friday en France ?

Un amendement voté contre le Black Friday

Selon les informations du journal La Voix du Nord, un amendement baptisé « Stop au Black Friday » a été adopté en Commission à l’Assemblée Nationale lundi 25 novembre 2019. Proposé par Delphine Batho, députée écologiste des Deux-Sèvres, son texte a été majoritairement validé et pourrait changer la donne les prochaines années.

Dans cet amendement, le Black Friday est décrit comme une « vaste opération à la gloire du consumérisme ». On insiste sur le fait que la publicité tout autour de cette manifestation encourage à consommer et cultive un véritable flou sur les promotions, pour « contourner de façon manifeste la législation encadrant les soldes ».

Au-delà de cette incitation à acheter toujours plus, la députée pointe du doigt l’empreinte carbone monumentale du Black Friday, tout en insistant sur le fait que les consommateurs ne gagnent pas grand-chose (sinon rien).

En effet, l’UFC-Que Choisir a déjà enquêté sur le sujet, et ses conclusions sont sans appel : en moyenne, on bénéficie de réductions inférieures à 2 % pendant ces journées « noires ».

Que va changer cet amendement ? D’après La Voix du Nord, il a pour objectif de supprimer le Black Friday qui est décrit comme « une arnaque » incitant les foyers à gaspiller et à consommer plus qu’ils n’ont besoin. Il se pourrait donc que les prochains mois de novembre se fassent sans la publicité autour de remises soi-disant folles !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Titimanue 26 novembre 2019 - 19 h 51 min

    Dommage car il y a pourtant de vraies grosses remises : je travaille en téléphonie et le s10e par exemple a baissé en prix seul de 230 euros !