Bombe dessert chantilly Bridelice 100% remboursée

Une envie de fraises soudaine, alors pourquoi ne pas l’accompagner d’une bonne crème chantilly 100% remboursée, voilà ce que nous propose actuellement le groupement de marque Bridelice, Bridelight et Président au travers de leur nouvelle opération de remboursement « Votre bombe 100% remboursée » proposée jusque fin novembre 2012.

bombe dessert bridelice 100% remboursée

Bombe dessert chantilly 100% remboursée

Bombe dessert chantilly Bridelight, Président ou Bridelice 100% remboursé

 

En ce moment en magasin, il est une nouvelle fois proposé, le remboursement intégral d’une bombe dessert de chantilly 250g de marque Bridélice, Bridelight ou Président, si vous l’achetez simultanément avec 2 barquettes de fraises (250 ou 500g) ou alors avec 5 euros minimum en fruits frais.

Pour en profiter, il suffira après votre achat simultané d’une bombe dessert chantilly Bridélice, Bridelight ou Président 250g + 2 barquettes de fraises (250 ou 500g) ou fruits frais d’un montant minimum de 5 euros, d’envoyer à l’adresse suivante avant le 30/11/2012 minuit, les documents qui vont s’en suivre.

CÉDEZ AU FRUITS DE VOS ENVIE 100% remboursée
Operation N°2696
13766 AIX-EN-PROVENCE

– vos coordonnées (nom, prénom et adresse postale) sur le coupon de participation (vu à Leclerc) ou sur papier libre
– code-barres de la bombe dessert recopié sur papier libre
– l’original du ticket de caisse avec la date, les prix et les libellés entourés
– un relevé d’identité bancaire

Vous serez ainsi remboursé à 100% de votre bombe dessert chantilly Bridelice, Bridelight ou Président dans un délai de 6 à 8 semaines après réception de votre demande. Le timbre est remboursé sur simple demande écrite.

Cette ODR sur la bombe dessert chantilly Bridelice, Bridelight ou Président 250g est réservée à la France métropolitaine (Corse incluse), limitée à un remboursement par foyer.

Toute notre actualité produits remboursés que vous pouvez découvrir aussi sur nos pages Facebook, Twitter et Google+

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !