Télévision : Orange pourrait arrêter de diffuser les programmes de TF1 dès février 2018

Depuis 2016 les chaînes de télévision privées que sont TF1 et M6, tentent de négocier des droits de diffusion afin que les opérateur internet puissent continuer à proposer leurs contenus via leurs bouquets TV. Si M6 de son côté a réussi à trouver rapidement un accord avec les différents FAI, TF1 qui s’était déjà opposé à SFR au mois de novembre 2017, s’enlise dans un conflit similaire face à Orange. Le premier opérateur internet de France menace même de couper le signal à la chaîne dès le mois prochain.

orange et tf1

TF1 absent des programmes Orange Tv en février 2018 ?

Décidément la guerre fait rage entre certaines chaînes de télévision et les opérateurs internet français. Tandis qu’M6 a trouvé un terrain d’entente avec Bouygues, Orange et SFR mais reste en négociations avec Free, TF1 rencontre de vives résistances quant au paiement des revenus de diffusion qu’elle exige.

Ainsi Orange ne souhaite pas s’acquitter du montant réclamé. Même avec l’ajout de services Premium, l’opérateur menace d’avoir recours au même moyen de pression qu’SFR quelques mois plus tôt. Les clients box Orange pourraient donc se voir privés des programmes et du Replay de TF1 dès le mois de février 2018 !

Entre les deux géants des communications, les échanges se poursuivront jusqu’au 31 janvier. Mais si à cette date aucun accord n’a été trouvé, le FAI pourrait prendre des mesures en conséquences. Bien entendu les abonnés seraient prévenus et redirigés pour ceux qui y ont accès, vers la TNT.

Cependant pour TF1 le préjudice pourrait être important. Orange représente environ un quart de son audimat. L’en priver ne serait-ce que pour quelques jours, pourrait être risqué.

Mais la bataille risque d’être difficile pour la chaîne. Free lui n’ont plus ne compte pour le moment pas accepter ses conditions, ni celles avancées par SFR d’ailleurs.

Il n’y a d’ailleurs pas que pour TF1 que les temps sont être durs puisque récemment, Canal + tentait d’augmenter discrètement ses tarifs, cette fois-ci auprès de ses abonnés directement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !