Nouvelle Freebox, 5G et très haut débit : À quoi s’attendre pour 2018 dans les télécoms ?

Certains sont attendues par les clients, d’autres vivement espérés par les entreprises de télécommunication françaises. De la nouvelle Freebox depuis longtemps promise par Xavier Niel au lancement de la 5G en passant par le très haut débit internet directement depuis l’espace, à quels nouveaux services pouvons-nous nous attendre cette année ? Quelles seront les grandes innovations de l’internet fixe et mobile qui marqueront 2018 ?

futures telecommunications

Six évolutions technologiques attendues en 2018

Thème de prédilection parmi d’autres du gouvernement d’Emmanuel Macron, le haut débit pour tous semble faire partie des priorités françaises. D’un autre côté les opérateurs de téléphonie s’affrontent depuis plusieurs mois maintenant sur le terrain de la couverture 4G et de leurs offres toujours plus alléchantes pour le consommateur.

Mais que nous réserve 2018 en matière de télécoms ? Entre les premiers essais autour de la 5G et le lancement très attendu et maintes fois repoussé de la Freebox nouvelle version, que faut-il espérer ?

Freebox V7

La Freebox V7 est annoncée depuis 2015 et pourtant très peu d’informations ont pour le moment filtré. Si la mise à jour devrait être « disruptive » de l’aveu même du patron du groupe Illiad, Free va avoir fort à faire pour se remettre à niveau.

Les box déjà présentes sur le marché sont en effet plus petites et plus économes que la Freebox Révolution. Elles sont également compatibles 4K. Si Free avait fait la différence en 2010, l’entreprise pourra t-elle renouveler son tour de force en 2018 ? Bien que les dernières ventes privées Crystal et Révolution semblent indiquer l’arriver d’un nouvel appareil, rien n’a pour le moment été officiellement annoncé.

Renouveau chez SFR

Dans la tourmente depuis des mois, SFR cristallise la grogne de ses clients. C’est pourquoi son PDG Alain Weill, a d’ores et déjà annoncé de nouvelles offres « innovantes et disruptive » pour le premier trimestre 2018.

Une box 4G à destination des particuliers devrait également faire son apparition dans les prochains mois.

La 4G partout en France

À la fin de l’année 2018 pas moins de 99% de la population devrait être couverte en 4G par Orange, Bouygues Telecom et SFR. Toutefois comme le montre la carte publiée par l’Arcep à ce sujet, la qualité et la stabilité du réseau ne sont pas toujours au rendez-vous.

Les opérateurs, le régulateur des télécoms et l’État seraient actuellement en négociations pour trouver un terrain d’entente entre les sites supplémentaires exigés par le gouvernement et l’allègement fiscal assorti du renouvellement anticipé des licences, réclamés par les opérateurs.

Développement de la 5G

Alors qu’en France l’heure est à la stabilisation de la 4G, le monde et spécialement les États-Unis devraient mener les premières expérimentations autour de la future 5G.

Les premiers tests se feront en février à l’occasion des Jeux Olympiques de PyeongChang en Corée du Sud. Le Mobile World Congress de Barcelone ne devrait pas non plus manquer d’innovations à ce sujet, tandis que Verizon sera le premier opérateur à l’offrir à ses abonnés en zones rurales outre-Atlantique.

De son côté l’Union Internationale des Télécommunications va rendre ses conclusions avant la définition des fréquences prévue pour 2019.

Une aide financière pour s’équiper

Selon le souhait du gouvernement, tous les foyers français devront pouvoir s’équiper du haut débit (8 Mbit/s) d’ici à 2020. Pour cela une aide financière d’un montant de 150€ pourra être allouée sous condition en vue de l’achat d’une box, d’une parabole ou d’une antenne de réception.

OneWeb et le très haut débit

Le projet de Greg Wyler en association avec Richard Branson et Airbus, est d’installer à terme près de 900 satellites tout autour de la Terre capables d’apporter le très haut débit fixe et mobile partout.

Avec le lancement des premiers appareils en mars 2018 une mise en service prévue pour 2019, OneWeb permettra aux opérateurs de développer leur offre en ville et de stabiliser l’accès internet rural à une échelle mondiale.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !