SNCF : Après les pannes, des nouveautés pour les voyageurs en 2018

Alors que les critiques n’ont cessé de pleuvoir en cette fin d’année 2017 à l’encontre de la SNCF, Guillaume Pépy annonce pour 2018 l’aboutissement d’un certain nombre de projets pour l’entreprise. Ceux-ci devraient permettre de renforcer le confort et la tranquillité des voyageurs en misant sur plus de ponctualité et d’information à tous les niveaux et spécialement en cas de crise.

sncf nouveautes

Ponctualité, information et nouveautés pour la SNCF cette année

Invité à s’exprimer sur BFMTV et RMC, Guillaume Pépy est revenu sur les nombreux incidents d’ampleur qui ont émaillé la fin de l’année à la SNCF. Il en a ensuite profité pour annoncer ou confirmer un certain nombre de nouveautés et d’améliorations à venir tout au long de 2018.

Toujours plus de ponctualité

Alors que les retards de trains coûtent chaque année très cher à la SNCF, le patron de l’entreprise annonce que plus de 90% des trains au départ seront concernés par une exigence de ponctualité en 2018. Il s’agit d’un point crucial du travail des différentes équipes du réseau ferroviaire pour cette année.

Modernisation du réseau

Au fil des mois 135 nouveaux trains devraient venir équiper le « réseau classique » en Île-de-France comme en régions. Du côté des gares ce sont pas moins de 400 à 500 millions d’euros qui sont investis pour leur rénovation.

Dans le même temps et à l’inverse des déclarations de la ministre des Transports à l’automne dernier, Guillaume Pépy a précisé qu’aucune gare moyenne ne serait supprimée.

Également dans les 10 principales gares de France, les « portails anti-fraude » vont être installés après avoir été testés à Paris-Montparnasse et Marseille Saint-Charles en 2016.

Deux fois plus de TGV Ouigo

L’offre low-cost de la SNCF devrait encore se développer cette année dans le but de passer de 7 à 13 millions de voyageurs fin 2018. Plus de trains seront affrétés et notamment depuis la gare Montparnasse et probablement au départ des gares de Lyon et de l’Est à Paris dans un avenir proche.

Une nouvelle application plus communautaire

À l’image de l’application Waze qui permet aux automobilistes de signaler un ralentissement, un bouchon ou tout autre obstacle sur la route aux autres utilisateurs, la SNCF prévoit de développer un outil communautaire. Il permettra aux voyageurs de partager des informations relatives au trafic, aux incidents et aux perturbations rencontrées en temps réel.

L’actuelle application mobile de la SNCF va quant à elle se doter d’une fonction permettant aux voyageurs sur TGV de noter leur transport, la qualité du service reçu et de laisser des commentaires. Les personnels de bord recevront les notifications en temps réel.

Le pass Navigo arrive sur téléphone

Pratique et plus rapide, le pass Navigo pourra être acheté et validé depuis un smartphone avant la fin de l’année. Ce support dématérialisé concernera alors près de 900 000 Franciliens et sera rebaptisé pour s’appeler Smart Navigo.

Sécurisation renforcée des passages à niveau

Des pistes vont être étudiées pour renforcer la sécurité aux passages à niveau afin d’éviter au maximum les risques de collision. Parmi elles des feux rouges plus nombreux et des radars pour « sanctionner ceux qui malgré tout essaient de passer ».

Des radars dits volumétriques sont d’ailleurs actuellement expérimentés. Ils permettent de déterminer si une voiture se trouve sur la voie, et d’avertir le conducteur du train en conséquence.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !