Alimentation du chat : Savez-vous vraiment comment lui faire plaisir ?

Les chats sont réputés pour être délicats au quotidien qu’il s’agisse de leur lieu de vie ou de leur alimentation. Pourtant, même si leurs propriétaires leur portent bien souvent une extrême attention, certaines idées reçues concernant notamment leur façon de les nourrir et ce qu’ils préfèrent manger, ont la vie dure. Dépoussiérez avec nous plusieurs croyances populaires à propos de la façon idéale de manger de nos amis les félins.

alimentation chats

Comment bien nourrir votre chat ?

Croquettes ou sachets fraîcheur ? Reste de cuisine chauds ou froids ? Plutôt le matin, le soir ou toute la journée ? Les subtilités sont nombreuses et parfois méconnues lorsqu’il s’agit de nourrir votre animal de compagnie et spécialement votre chat.

1. Où et comment lui donner à manger

L’endroit où votre chat prend ses repas quels qu’ils soient à une réelle importance pour lui. Pour bien manger celui-ci doit se sentir en sécurité dans un lieu calme et protégé où il ne risque pas d’être dérangé. À éviter donc les couloirs ou les dessous de table au moment des repas.

De plus sa gamelle devra être éloignée de sa litière s’il en a une et toujours propre pour ne pas heurter son odorat très délicat.

Concernant la quantité c’est à vous de voir principalement selon la santé et l’activité de votre félin. Si vous pouvez effectivement lui laisser une gamelle pleine en permanence en raison de ses repas fractionnés, il faudra veiller à ce qu’il soit assez actif pour ne pas prendre de poids. De même ce n’est pas parce que votre chat se frotte à vos jambes ou aux meubles de la cuisine qu’il a faim, il cherche surtout de l’attention. Ainsi ne lui donnez pas systématiquement à manger sous peine de le voir recommencer.

Enfin, si vous avez plusieurs matous à la maison, sachez qu’il n’est pas nécessaire qu’ils aient chacun une assiette, ils peuvent très bien partager la même sous réserve de manger la même chose.

2. Quelle nourriture donner à votre chat ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il n’est pas obligatoire de faire un choix entre croquettes et aliments humides. Vous pouvez tout à fait servir les deux en alternance sur la même journée. Cette technique présentera l’avantage d’apprendre à votre animal à manger plus facilement des repas différents et évitera les carences parfois provoquées par l’ingestion d’un seul aliment en continu.

Par contre soyez vigilent quant à la composition des aliments. Non seulement le chat peut être atteint d’allergies alimentaires à l’amidon ou au lactose, mais il peut également mal réagir à certaines protéines animales et ce bien qu’il soit carnivore. S’il se gratte, a des rougeurs sur la peau ou la diarrhée, consultez votre vétérinaire qui saura vous en dire plus et adapter son régime.

Enfin, si le goût n’est pas le premier critère de choix pour un chat qui s’attardera d’abord sur l’odeur de ce que vous lui présentez, la température et la forme des croquettes notamment pourront avoir leur importance.

Un repas servit à température ambiante ou même un peu réchauffé sera d’autant plus apprécié, tandis que comme chez le chien, des petites croquettes pourront être préférées en raison notamment d’un museau écrasé comme chez le persan.

Une dernière chose, si vous avez des chatons et que le vétérinaire vous conseille des croquettes adaptées, faites-le. Jusqu’à neuf mois environ les bébés chats ont besoin de plus de protéines et de matières grasses que les félins adultes, ils pourront ainsi s’y retrouver et bien grandir sans qu’il soit utile que vous leur serviez une double ration.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !