SNCF : des millions de billets de TGV à moins de 40 € durant l’été

Alors que le conflit social à la SNCF se poursuit — bien que l’évolution du taux de gréviste semble indiquer un net ralentissement du mouvement, Guillaume Pépy, le Président de la compagnie ferroviaire, s’est adressé aux Français, soucieux de voir leurs départs en vacances remis en cause par les actions des cheminots. S’il a naturellement évoqué des pistes pour sortir de la crise, il a également annoncé différents « gestes commerciaux » ayant pour but de reconquérir les usagers.

La SNCF veut reconquérir les usagers pour l’été

Cartes de réduction moins chères et billets à moins de 40 €

Si la grève du personnel de la SNCF occupe la Une des journaux depuis de longues semaines déjà, cela semble bien parti pour durer encore un peu. En effet, même si le dernier épisode du mouvement a été le moins suivi, 56 % des conducteurs et 45 % des contrôleurs ont montré leur ferme intention de défendre le statut des cheminots.

Face à ce conflit susceptible de se prolonger jusqu’à cet été, la SNCF a décidé de passer à l’action. C’est Guillaume Pépy, son Président, qui a multiplié les annonces en direction des usagers. Dans un souhait de les reconquérir, plusieurs gestes commerciaux ont été dévoilés et certains devraient plaire à ceux qui aiment voyager en train.

D’abord, du 23 mai au 15 juin 2018, les cartes de réduction (Jeune, Senior, Enfant+ et Week-End) seront vendues à 29 €.

Ensuite, à compter du 15 mai 2018, il sera possible de profiter de quelque 3 millions de billets de TGV à moins de 40 € valables sur toutes les destinations et tous les jours. En outre, toutes les places restantes seront proposées à moitié prix.

Enfin, au mois de juin, les abonnements TER seront à moitié prix dans les différentes régions françaises. En Île-de-France, le montant du remboursement n’a pas encore été défini, mais il fait l’objet d’une réunion à venir avec Valérie Pécresse, présidente de la Région IDF. Au final, un remboursement à hauteur de 50 % est envisageable.

Reste maintenant à voir si ces gros efforts vont suffire pour reconquérir des usagers qui, il faut bien l’avouer, en ont marre des retards et annulations à répétition.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !