Rentrée scolaire : Toutes les astuces pour réduire la facture

Chaque année le constat est le même, les fournitures scolaires sont toujours aussi nombreuses et leurs prix régulièrement plus élevés. Même s’il ne s’agit que de quelques euros et bien que la prime de rentrée scolaire soit là pour palier aux dépenses principales, il est toujours utile de tirer bénéfice de quelques astuces éprouvées par les parents, pour économiser sur l’achat des fournitures de rentrée.

bons plans rentree scolaire

Comparer, grouper et recycler pour une rentrée sans se ruiner

Même si vous êtes bénéficiaire de l’Allocation de Rentrée Scolaire, l’augmentation de 0,83% du montant des fournitures pour cette rentrée 2017 / 2018, ne vous aura sans doute pas échappé. Pour palier à ces hausses relativement minimes mais tout de même visibles sur les budgets mensuels des mois d’août ou de septembre, quelques petites astuces restent utiles.

1 – Comparer les prix pour éviter l’achat coup de cœur

Il est aujourd’hui possible de réaliser vos achats de rentrée scolaire en magasins spécialisés, en grandes surfaces mais aussi via de nombreuses boutiques sur internet. Aussi, comment faire pour dénicher les meilleures affaires ?

D’après des relevés effectués par l’association Familles de France dans 36 départements différents de l’hexagone, les hypermarchés offriraient cette année le panier le moins élevé avec 177, 53€ hors articles de sport pour un élève de sixième.

En faisant leurs courses uniquement en supermarché les parents verraient la facture grimper à 197,42€ et même 216,78€ en ne fréquentant que des enseignes spécialisées.

Dans ce domaine, internet offre encore bien souvent des tarifs plus intéressants que les magasins physiques, mais attention aux sommes ajoutées en toute fin de commande. Frais de préparation ou d’expédition parfois élevés en raison par exemple du poids du colis peuvent considérablement faire augmenter le prix à payer.

En parallèle à ces chiffres et selon un sondage LSA, l’année dernière 83,4% des parents avaient opté pour les grandes surfaces alimentaires, 23,3% pour les magasins spécialisés, et 20,9% pour les boutiques e-commerce pour leurs achats de rentrée.

Ne pas succomber à l’appel des licences

Bien qu’ils soient souvent très jolis et tentant même pour les parents, les articles scolaires à l’image des héros préférés des enfants sont généralement un peu, voir beaucoup plus chers que les autres.

Ainsi, un agenda peut rapidement passer de 1,50€ pour la marque distributeur à plus de 7€ s’il présente les couleurs d’un héros Marvel ou Disney. Les autres produits entrant dans la composition du cartable type comme les stylos ou les classeurs, n’échappent pas non plus à la règle.

Dans cette optique il est souvent préférable de miser sur les produits longue durée et innovants notamment repérables grâce à un label « Approuvé par les Familles ».

2 – Courir les bourses aux achats et les ventes groupées

De plus en plus d’établissements proposent aux familles de grouper les achats afin de bénéficier de tarifs préférentiels. Il s’agit de passer commande directement auprès de l’établissement qui lui, se charge de négocier les prix.

Notez également que certaines communautés Emmaüs proposent des ventes spéciales rentrée pour les familles aux revenus les plus modestes.

3 – Réutiliser certaines fournitures

À la fin de l’année scolaire avant de remiser les classeurs et de ressortir les jeux de plage, prenez quelques minutes pour faire l’inventaire des affaires réutilisables pour l’année suivante. C’est par exemple le cas des classeurs, des intercalaires ou encore peut-être d’une partie des stylos. Les conserver pour la rentrée suivante vous fera économiser quelques dizaines d’euros.

Si vous ne souhaitez pas recycler vos fournitures, n’oubliez pas que certaines associations comme le Secours Populaire, la Croix-Rouge et donc Emmaüs, seront ravies de les récupérer pour leurs bénéficiaires.

4 – Anticiper pour éviter la remontée des prix

Si les offres promotionnelles et les bons plans sont nombreux durant le mois d’août, sachez que les prix remontent dès les tous premiers jours du mois de septembre. Pourtant, nombreux sont les parents à encore arpenter les rayons des grands magasins après la rentrée pour compléter des achats déjà entamés.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !