Prince : un Playmobil offert avec 10 codes uniques

Si Prince est bien l’un des biscuits préférés du goûter des enfants, la marque s’associe à Playmobil pour en faire rapidement un incontournable : au total, 20 580 produits de l’univers Playmobil seront distribués en échange de points Prince à raison, par exemple, de 10 codes pour un personnage. Libre à vous d’en collecter plusieurs de cette manière ! On vous explique comment procéder.

Jouez avec Prince et Playmobil jusqu'en octobre 2017 !

Du 1er avril au 31 octobre 2017 inclus, les marques Prince et Playmobil s’associent pour lancer une opération ensemble. Concrètement, il suffit d’acheter des biscuits pour vos enfants (ou pour vous !) et de collecter les codes uniques présents sur les paquets porteurs de l’offre.

Chaque paquet acheté équivaut à 1 code :

  • 10 codes uniques : une figurine Prince Edition Limitée (20 000 sont en jeu)
  • 30 codes uniques : le coffret Ile avec vacanciers d’une valeur unitaire de 30 € (500 en jeu)
  • 70 codes uniques : le coffret Bateau de croisière, d’une valeur unitaire de 89 € (80 en jeu)

Après avoir acheté les produits Prince, rendez-vous sur le site ci-dessous, télécharger le nombre de codes nécessaires pour avoir la dotation souhaitée, puis compléter le formulaire d’inscription en ligne avant de valider.

Les premiers à demander seront les premiers servis, dans la limite des stocks disponibles.

Les coffrets seront envoyés dans un délai de 6 à 8 semaines à compter de la date d’enregistrement. Quant aux figurines, les demandes avant le 15 mai seront traitées dans un délai de 6 à 8 semaines à compter de cette date. Au-delà du 15 mai, cela sera la date d’enregistrement qui fixera le délai de 6 à 8 semaines, avant réception.

CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Gregoire 3 mars 2017 - 21 h 45 min

    sauf que ils n’avaient prévu que 15.000 figurines.

    Avec 150 points recoltés, on a fait un millième des figurines! enfin on aurait fait car rupture de stock. Et donc on est wallou…

    un peu nul et très dégouté