Revalorisation des bourses étudiantes 2014 2015

L’Unef vient de publier les résultats d’une enquête pointant du doigt l’augmentation du coût d’une année d’étude supérieure (+2% sur l’année précédente).

Coïncidence ou réaction, le gouvernement a déclaré que les bourses des étudiants modestes seront revalorisées pour l’année 2014 2015.

revalorisation bourse étudiant 2014

Revalorisation des bourses 2014 2015 pour les étudiants

Revaloriser les bourses étudiantes pour remédier à la hausse du coût de la vie

 

Le centre régional des œuvres universitaires et scolaires, que l’on appelle communément Crous, s’occupe essentiellement de l’aide sociale, du logement, de l’accueil des étudiants étrangers et de la restauration universitaire. C’est effectivement à cet organisme que l’on s’adresse pour obtenir une bourse ou un logement étudiant. Chaque académie dispose de son Crous, on en dénombre 26 sur le territoire métropolitain.

Pour en revenir à cette annonce gouvernementale au sujet de la revalorisation des bourses étudiantes pour l’année 2014 2015, celle-ci a été décidée suite à l’inflation constatée cette année (0,5%). Avec un coût de la vie en hausse, entre augmentation des prix des loyers, des inscriptions universitaires ou encore des cotisations à la Sécurité Sociale, les étudiants boursiers ont parfois du mal à terminer les mois sans être dans le rouge.

 

L’UNEF réclame une revalorisation des bourses étudiantes 2014 2015

 

L’Union Nationale des Étudiants de France a donc fait pression sur le gouvernement pour obtenir un geste : une augmentation des bourses universitaires. Parmi les revendications du syndicat étudiant, il y a notamment la demande qu’un surcroît de 50€ soit attribué au montant de la bourse maximale. Les boursiers les plus modestes se verraient alors accorder 550€ mensuel. Pour cela, l’UNEF réclame 200 millions d’euros, somme a priori suffisante pour aider les quelques 640 000 boursiers en France.

Suite à ces requêtes, Benoît Hamon, ministre de l’Éducation Nationale a estimé à 0,7% l’augmentation accordée pour la rentrée 2014 (septembre). Il s’agirait là, selon les dires du membre du gouvernement, d’une « décision forte en faveur du pouvoir d’achat des étudiants ». Avec une inflation à 0,5% et une élévation du montant des bourses à hauteur 0,7%, le calcul s’avère rapide : les étudiants boursiers bénéficieront d’une infime aide pour subvenir à leur besoin.

Il faut néanmoins préciser que 77 500 nouvelles bourses seront créées à la rentrée. D’un montant de 1000€, celles-ci seront destinées aux étudiants des classes moyennes modestes ne bénéficiant d’aucune aide sociale. De même que le gouvernement promet 40 000 logements étudiants sur les trois prochaines années. A cela s’ajoute la promesse que la revalorisation des droits d’inscription sera la moins importante des dix dernières années.

 

  • Par rapport à l’année précédente l’inscription en licence coûtera 1€ plus chère (184 euros), alors qu’elle s’élèvera à 256€ pour le master (soit 2 euros de plus) et à 391€ pour le doctorat (+3 euros).

Pour rappel voici les éventuels montants des bourses étudiantes 2014 versés par le Crous dès septembre prochain.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !