Réforme des collèges : ce qui va changer !

Après s’être penchée sur les rythmes scolaires de l’école primaire, la Ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem passe aujourd’hui en revue l’enseignement secondaire au travers de son plan de réforme des collèges.

Semaines d’enseignement plus souples et techniques pédagogiques plus modernes, la réforme nommée « Mieux apprendre pour mieux réussir », qui utilisera les 4000 postes voulus dans le cadre de la loi Peillon 2013, se veut ambitieuse et fédératrice.

la reforme des colleges presente par la ministre de l'education en mars 2015

Quatre points clé de la réforme

 

Axée autour de méthodes pédagogiques plus modernes et d’une meilleure implication des élèves dans la vie quotidienne de leur établissement, la réforme des collèges de la ministre Najat Vallaud-Blekacem vient tout juste d’être présentée au Conseil des Ministres. Elle s’articule autour de quatre pivots principaux qui en disent long sur les intentions louables de la ministre afin d’améliorer ce « point noir du système français » que semble être l’enseignement secondaire.

1. Des enseignements pratiques interdisciplinaires

Afin de rendre les cours plus attractifs et l’attention des élèves plus faciles à capter, des enseignements pratiques interdisciplinaires seront inclus dans les semaines de cours à hauteur de 3 ou 4 heures en fonction des établissements. Au programme de ces nouveaux enseignements 8 grandes thématiques dont le développement durable, la citoyenneté, le développement économique et professionnel ou encore la culture et la création artistique, qui permettront aux adolescents de trouver un moyen d’échange et d’expression constructif au sein du collège.

2. Une 2ème langue vivante dès la 5ème

Si la première langue vivante sera proposée à votre enfant dès le CP, il choisira la seconde au moment de son entrée en 5ème et ce, dès la prochaine rentrée en Septembre 2016.

3. Un suivi plus individuel et plus présent

Alors que jusqu’ici seuls les élèves de 6ème pouvaient en bénéficier, les heures de suivi en supplément des heures de cours, vont être généralisées à tous les collégiens. Elles passeront à 3 heures par semaine pour les 6ème, puis 1 heure par semaine pour les élèves de 5, 4 et 3ème.

4. L’évolution des apprentissages fondamentaux

À l’instar des bases de code et de l’apprentissage de l’informatique, le latin et le grec ancien seront de nouveau proposés aux collégiens. De façon plus large, la maîtrise des outils numériques tout comme l’échange et la participation orale en classe, sont mis en avant par cette reforme dont un des principaux buts est d’offrir d’égales chances de réussite à chaque enfant.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !